France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Ateliers d'art au pays des Alukus

Paola TRAVERSO 31.01.2012
Grégos, l'un des artistes du projet, explique aux élèves de 6e et 5e Segpa du collège de Papaïchton les techniques du moulage au plâtre, en compagnie de Mme Fahem, professeur. - P.T

C'est au pays des Bonis, sur le fleuve des Alukus, que six des artistes de Mix'art ont rencontré écoliers et collégiens du Haut-Maroni.

À l'école d'Apagui, à 7 heures de pirogue de Saint-Laurent, la joyeuse bande de Mix'art continue son tour des écoles et collèges du Haut-Maroni. Cette opération nationale, qui vise à promouvoir la diversité artistique à l'école, doit durer une semaine sur le fleuve.
L'école, dont la directrice est Karine Laurioux, comprend neuf classes, de la petite section au CM2. Les dix instituteurs vivent sur place.
Les artistes, accompagnés de Jean-Marc Gauthier, inspecteur de l'Education nationale, font découvrir aux enfants diverses techniques artistiques tels que le graffiti et le tag, le dessin, la BD, le moulage au plâtre ainsi que le collage au ruban adhésif. Le lendemain, après avoir passé les impressionnants sauts Man-kaba, c'est à Grand-Santi que leur pirogue fait une halte. Là, un pot de bienvenue est organisé le soir même par le maire de la commune, Paul Martin. « Ça me fait grand plaisir de vous voir, d'autant que c'est la première fois que ce genre d'événement se produit ici, je vous souhaite donc la bienvenue et une bonne année! » , lance-t-il.
Mix'art est accueilli par les élèves du collège Achmat-Kartadinama - du nom d'un ancien élu de confession musulmane - avec malice et curiosité. L'établissement compte 450 élèves. Ceux de plusieurs classes de 4e et 3e participé activement à la décoration de plusieurs murs du collège en aidant les artistes à réaliser des fresques et des graffitis.
Plus haut sur le fleuve, à 4 heures de pirogue, au collège Char-les-Tafanier de Papaïchton, qui accueille 190 élèves et 10 classes, M. Rosso, professeur d'arts plastiques, analyse : « La difficulté a été d'expliquer aux enfants ce qu'est la diversité, étant donné qu'il n'y a que des Bonis. Mais les élèves de la classe participante ont de bonnes perspectives et une grande ouverture d'esprit. »
Le week-end, Mix'art a poursuivi ses interventions à Maripa-Soula qui se préparait à la venue du président de la République, Nicolas Sarkozy, avant de retourner à Apatou pour rencontrer d'autres collégiens.
Les très professionnels piroguiers de l'expédition, accessoirement pêcheurs et cuisiniers : Moni, Denis et Somé. (PT) -