France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

À la quête de Québec

C. B. Vendredi 24 août 2018

Tchô Pagra profite de ce voyage pour marquer ses dix ans d'existence (CB) - C.B

Afficher toutes les miniatures

L'assocation Tchô Pagra est à une semaine du départ pour le Canada. Chanteuses et chanteurs, danseurs et danseuses, et tambouyen réalisent les derniers ajustements sur leur spectacle avant de quitter le pays.

Mardi soir, sous le préau de l'école Jean-Macé, la trentaine d'artistes réunis par l'association Tchô Pagra a répété avec précision les 45 minutes du spectacle qu'ils présenteront à Québec (Canada). Du 1er au 3 septembre, le collectif représentera la culture créole guyanaise lors de la 5e édition du festival Mondo Karnaval. « Ce soir, on fait en sorte que tout soit au point, pour bien représenter la Guyane, donner un beau spectacle et offrir une belle image du pays » , assure Saadia Garros, 18 ans, chanteuse et danseuse. Marie-Anna Véro, présidente de l'association, confirme la nécessité d'effectuer quelques réglages. « Il y a encore quelques petites maldonnes. Mais ce soir, nous allons tout mettre pour réussir » , se convainc-t-elle.
L'association Tchô Pagra porte le projet du spectacle. « Mais nous ne sommes pas tous du même groupe à la base » , précise Émilie Sébéloué, invitée sur le projet. La chanteuse du groupe Châtaigne a rejoint l'association en compagnie de Nadine Léo, chanteuse du groupe Gaby Edmée, ainsi que Kalawang et LLS. L'association cherche encore des fonds pour financer son voyage. La CTG, à ce jour, a donné une réponse négative sous l'argument que le projet ne se déroulait pas en Guyane. Seul la ville de Macouria et quelques particuliers ont apporté une aide à Tchô Pagra.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Paassy 24.08.2018
Ah bon ?

"le collectif représentera la culture guyanaise"
Désolé mais ce collectif ne représentera que la culture créole.
La culture Guyanaise, c'est un ensemble de cultures, pas une seule.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 24.08.2018

Allez donc expliquez ça aux tenants du carnaval et autres manifestations vendues comme immémorielles. Pour ces gens-là, Guyane = créole et les autres ne sont que des accessits.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3