En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

« Frères de coeur et de failles » sur Guyane la 1re

Prince ESSONNE MFOULOU-ZÉ Samedi 14 avril 2018
« Frères de coeur et de failles » sur Guyane la 1re
Sous les cagoules des 500 Frères, Guyane la 1 a réalisé un documentaire de 52 minutes qui retrace la genèse du collectif (DR)

La chaîne du groupe France TV vient de réaliser un documentaire qui revient sur la genèse et la vie des 500 Frères contre la délinquance à l'origine des mouvements sociaux en Guyane il y a un an.

Derrière les cagoules de ces hommes en noir au physique impressionnant et à la détermination à toutes épreuves selon toute vraisemblance, des Guyanais en colère, insurgés contre l'insécurité, un phénomène qui est devenu insupportable sur toute l'étendue du territoire et endeuille les familles depuis trop longtemps. Les 500 Frères contre la délinquance fascinent, intriguent et surtout inquiètent ; notamment vu de l'extérieur où tous les regards à l'international se braquent subitement sur la Guyane et son malaise social. Sur place, dans un territoire en proie à une frénésie libératrice, ils sont ceux qui catalysent et portent le mouvement de masse caractéristique de la volonté des Guyanais de crier leur ras-le- bol.
DES HUMAINS DERRIÈRE LES SILHOUETTES
L'ouverture se fait sur une date cruciale : le 28 mars de l'an de grâce 2017. Sous une pluie battante, qui n'altère en rien la détermination des 20 000 insurgés rassemblés devant la préfecture de Cayenne, un slogan retentit comme une sommation : « Nou gon ké sa » . Dans un rituel aux allures militaires qui soulève la ferveur populaire, on peut entendre : « Ceci n'est pas un exercice » .
Le « printemps guyanais » est en marche, mais le mot ne sera jamais lâché. Pourtant, la réaction de l'État porte à croire qu'on n'en est pas loin. Les forces de l'ordre sont mobilisées avec des moyens conséquents. Dans l'air, la tension est lourde, à couper au couteau. Une seule issue reste possible : il faut négocier.
LES COULISSES DU MOUVEMENT
« Frères de coeur et de failles » ne retrace pas la chronologie des événements de mars- avril 2017. Écrit et réalisé par deux journalistes de Guyane la 1re, Laurence Tian Sio Po et Leilia Chérubin-Jeannette, la trame du documentaire se tisse autour des humains derrière les silhouettes. Ces héros qui fascinent et entraînent le mouvement de contestation, en même temps qu'ils intriguent parce qu'au juste, personne ne sait réellement qui ils sont.
Le documentaire croise les regards et les ressentis des forces en présence, vues de l'extérieur du collectif, mais aussi de l'intérieur. Les téléspectateurs découvriront les coulisses du mouvement, avec ses jeux et ses enjeux, et toutes les émotions qui traversent les acteurs de la lutte et leurs protagonistes. C'est une fenêtre ouverte sur le décor et l'envers du décor.
« Frères de coeur et de failles » , jeudi 19 avril, 20 heures, sur Guyane la 1re

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3