France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

La Charlotte, ou l’histoire d’un esclave devenu esclavagiste

La Charlotte, ou l’histoire d’un esclave devenu esclavagiste

Si l’on veut comprendre l’histoire de l’habitation La Charlotte, située vers la crique Coco, à Montsinéry-Tonnegrande, il faut d’abord s’intéresser à son propriétaire, Pierre Frontin, un esclave qui s’est échappé de Guadeloupe…, pour devenir esclavagiste en Guyane. Né en 1762, ce « métif », libre de naissance, fils d’Elizabeth, mulâtresse libre, et d’un père inconnu, né au port de la Liberté » selon les registres officiels, a pris le nom de Frontin, à partir de 1793, année où selon, un arrêté,...

franceguyane.fr 897 mots - 14.06.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus