France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
DISPARITION

Les tanbouyen en deuil

Vendredi 04 janvier 2019
Les tanbouyen en deuil
Horace Grégoire, en octobre 2015. - Stéphane Hespel

C’est une figure de la musique traditionnelle qui nous a quittés. Le tanbouyen Horace Grégoire, membre fondateur du groupe Dahlia en 1966, est décédé hier après-midi, à Cayenne. L’une de ses dernières sorties avec son tambour remonte à octobre 2015, pour la réouverture de Lasal konvwé, à Cayenne.

Horace Grégoire est né à Saint-Georges le 16 mars 1927. C’est donc avec d’autres habitants de la commune — Léonard Mandé et la famille Picard — qu’il fonde le groupe Dahlia. Pendant des années, il a formé de jeunes générations de tanbouyen. Incapable de manquer une répétition, il a dû s’y résoudre face à l’insistance des autres membres, en raison de son état de santé. Installé pendant sa vie professionnelle à Cayenne, il travaille aux Phares et balises, à l’ancienne Direction départementale de l’équipement (DDE, devenue la Deal). Il avait épousé Titine.

En 2013, il avait été honoré lors de la soirée Dòkò de la Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles au tambour créoles guyanais, puis en novembre dernier lors des Dòkò kiltir de la Collectivité territoriale. Les dates de ses obsèques et de la veillée funéraire n'avaient pas encore été fixées hier soir.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
3 commentaires