France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
AGGLO

Bus : l'Agglo tente le service minimum

Pierre-Yves CARLIER Lundi 08 décembre 2014
Aujourd'hui, seul un bus sur deux circulera sur les lignes 3, 4, 5 et 6, dans l'agglomération cayennaise (photo d'archives)

La CACL tente de mettre en place pour la première fois un service minimum dans les transports en commun, suite à l'appel à la grève de la CDTG. Elle annonce un bus sur deux pour les lignes 3, 4, 5 et 6.

1- APPEL À LA GRÈVE AUJOURD'HUI
Trouverez-vous un bus aujourd'hui pour circuler dans l'agglomération cayennaise ? L'intercommunalité met en place un service minimum, suite à l'appel à la grève des chauffeurs de la CDTG. Les deux autres syndicats représentés à la régie communautaire des transports (RCT), l'UTG et FO, ne suivent pas le mouvement.
2- QUEL EFFET SUR LES LIGNES ?
Les lignes 3, 4, 5 et 6 sont amputées de la moitié du niveau habituel pour les services du matin. Les autres lignes sont inchangées.
Les lignes 3, 4, 5, 6 et PC sont amputées de la moitié du niveau habituel pour les services d'après-midi. Les autres lignes sont inchangées. Les renforts spécifiques scolaires seront assurés suivant l'évolution de la situation.
La desserte de Montsinéry sera assurée suivant l'évolution de la situation.
3- BATAILLE SYNDICALE
Un seul des trois syndicats de la RCT - la CDTG - appelle à la grève. Les autres - UTG et FO - ainsi que la direction affirment que le syndicat, qui se présentait pour la première fois jeudi aux élections du personnel, a lancé une grève par opportunisme électoral. La CDTG dénonce « les violences subies par les personnels (et) le non-respect des obligations que le Code du travail impose » à la communauté d'agglomération. Suite aux élections, l'UTG et FO ont conservé deux sièges, la CDTG a obtenu son premier.
4- LES CONTRÔLEURS AUSSI
Certains contrôleurs font valoir leur droit de retrait, depuis la semaine dernière, suite à un incident entre l'un d'eux et un chauffeur. Le contrôleur aurait surpris un passager sans billet et lui aurait demandé d'en acheter un au chauffeur. Celui-ci aurait répondu qu'il lui en avait déjà vendu un. Le ton est monté entre les deux agents ; la police est intervenue. Serge Bafau, vice-président de l'Agglo chargé des transports, regrette que le contrôleur ait mis en doute la parole du chauffeur. Il suspecte un règlement de compte entre deux agents n'émargeant pas au même syndicat. « On marche sur des oeufs » , commente-t-il.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
Musique

Kassav' fait vibrer Apatou avant Kourou

Fabienta PROSPER - Dimanche 18 Août 2019