France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

« L’aéroport ne peut pas être privatisé »

« L’aéroport ne peut pas être privatisé »

Le duel entre l’état et la chambre de commerce et de l’industrie (CCIG) concernant l’avenir de l’aéroport Félix-Éboué entre dans une nouvelle phase. Plus de 24 millions d’euros doivent être investis pour mener des travaux de mise en conformité de l’infrastructure (lire notre édition du 16 mai). Afin de financer l’intégralité de ces travaux et de les amortir, la CCIG exige que l’État accepte de renouveler pour cinq ans sa concession aéroportuaire, qui se termine en 2022. Après un premier refus...

franceguyane.fr 1460 mots - 13.06.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus