France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les carburants changent de nom : comment s’y retrouver

Mercredi 3 Octobre 2018 - 09h09
Les carburants changent de nom : comment s’y retrouver

Le sans-plomb et le gazole changent de nom. On ne parle plus de SP ou Diesel mais de E ou B...

A partir du 12 octobre, plus de sans-plomb 98 ou de diesel à la pompe : les carburants changent de nom. Une signalétique unique va être mise en place dans toute l’Union européenne (UE) et dans sept pays voisins (Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie).

Une figure géométrique et des chiffres seront dorénavant associés à chaque type de carburant.



• Essence
L’essence sera reconnaissable grâce à un cercle entourant un « E » accompagné d’un chiffre indiquant la teneur en Ethanol (5 % pour l’E5 [l’actuel sans-plomb 98], 10 % pour l’E10 [le sans-plomb 95] et 85 % pour l’E85).
• Diesel
Le diesel sera représenté par un carré avec à l’intérieur la lettre « B » suivie d’un chiffre indiquant la teneur en biocarburant. Le sigle « XTL » sera employé pour signaler le diesel synthétique, non dérivé du pétrole.
• Carburants gazeux
Les carburants gazeux seront marqués de losanges portant les mentions « H2 » pour hydrogène, « CNG » pour gaz naturel comprimé, « LPG » pour gaz de pétrole liquéfié et « LNG » pour gaz naturel liquéfié.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

BonPom 04.10.2018

Je ne doute pas que c'était mieux avant, du temps de l'essence ordinaire et du supercarburant, mais cette unité d'appellation simplifie (un peu) la vie des automobilistes qui voyagent en Europe en unifiant les appellations. Cela peut sembler inutile pour ceux qui ne quittent jamais le département et ne voient pas l'intérêt de simplifier la vie des automobilistes européens se déplaçant en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 04.10.2018
Bonpom

Il n'y a pas d'avant. On est dans le présent et la dénomination des carburants est la même partout en Europe et comprise par tous. Les automobilistes européens se déplaçant en Guyane n'ont pas « besoin de simplification » parce qu'ils s'y reconnaissent parfaitement, les dénominations étant les mêmes ici qu'en Europe. Vous n'avez pas dû quitter la Guyane depuis longtemps pour dire des âneries pareilles.
Je n'ai jamais entendu se plaindre qui que ce soit de l'actuelle dénomination des carburants. Ni en France, ni ailleurs.
On attend les dégâts sur les moteurs dans la plupart des pays européens où l'essence s'appelle Benzine...
Mesure inutile, signe typique des fonctionnaires qui s'emmerdent.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 04.10.2018

Attention, trop de bon sens dans votre commentaire va troubler les indolents du bulbe.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 03.10.2018

Il existe des mecs payés pour inventer des conneries pareilles.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 03.10.2018

oui et pleins !

Répondre Signaler au modérateur
interrogation 03.10.2018

Wouhhh!!!
mais ça simplifie tout!!
mdr

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 03.10.2018

Quel bel exemple d’une réaction typiquement franco-française.

Répondre Signaler au modérateur