France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mise à feu du futur propulseur d'Ariane 6

Mardi 17 Juillet 2018 - 17h52
Mise à feu du futur propulseur d'Ariane 6
Le premier lancement d'Ariane 6 doit avoir lieu en 2020 (illustration ESA - David Ducros)

C'est un essai réussi pour le centre spatial guyanais (CSG).

Lundi, pour la première fois, il a été procédé à la mise à feu du moteur P120C qui contient 142 tonnes de propergol (produit de propulsion). C'est le plus gros propulseur à poudre monolithique en fibre de carbone au monde. "La réussite du tir d’essai du tout premier P120C représente un jalon majeur dans le développement des futurs lanceurs européens Ariane 6 et Vega-C", commente Ariane group. Deux autres tirs d'essai sont prévus au sein du CSG, à Kourou, pour qualifier ce moteur avant le vol inaugural de Vega-C en 2019 et celui d'Ariane 6 en 2020. Pour rappel, le pas de tir d'Ariane 6 est actuellement en construction.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire