France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTE

Annick Girardin et Agnès Buzin avec les parlementaires pour évoquer la gestion du Char

Samir MATHIEU Mercredi 31 Octobre 2018 - 11h53
Annick Girardin et Agnès Buzin avec les parlementaires pour évoquer la gestion du Char
Autour de la table, les ministres, parlementaires et représentants de l’État et de la santé en Guyane - D.R.

Une réunion de travail s'est déroulée ce matin à Paris autour des deux ministres de l'outre-mer et de la santé avec les parlementaires guyanais. Annick Girardin et Agnès Buzin ont précisé les contours du placement sous administration provisoire du Char de Cayenne.

Nous vous l'annoncions en exclusivité ce matin, avec les interviews des ministres Annick Girardin et Agnès Buzin dans nos colonnes. Les ministres de l'outre-mer et de la santé, ont rencontré ce matin les élus de Guyane, au cours d'une réunion qui s'est tenue à Paris. Autour de la table, les ministres, des conseillers, l'ARS (Agence régionale de santé) de la Guyane, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), et les élus locaux, au rang desquels l'on retrouvait les deux députés Lenaïck Adam et Gabriel Serville, mais aussi les sénateurs Georges Patient et Antoine Karam (en visioconférence depuis la préfecture à Cayenne) et les services de l'Etat. Comme elle l'avait dit dans nos colonnes, Annick Girardin a rappelé  au cours de ce réunion de travail, que "cette mesure est nécessaire pour rétablir l'équilibre financier de l'établissement et surtout pour offrir aux Guyanais un accès aux soins de qualité".
Agnès Buzin et Annick Girardin ont précisé le contexte du placement sous administration provisoire du Char et leurs objectifs -

Autour de la table, les ministres, parlementaires et représentants de l’État et de la santé en Guyane -



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3