France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTÉ

CHK : l’UTG exige des excuses de la directrice de l'ARS avant de renouer le dialogue

G.R. Jeudi 10 Janvier 2019 - 12h01
CHK : l’UTG exige des excuses de la directrice de l'ARS avant de renouer le dialogue
Étienne Prosper, militant UTG depuis 28 ans, dit se battre pour l'intérêt général et ne trouve pas acceptable de perdre la moitié de sa carrière sur un changement de statut d'hôpital - G.R.

Alors que la grève au centre hospitalier de Kourou entre dans son trentième jour de conflit, une cinquantaine de militants de l’UTG ont procédé à un sit-in, ce matin, devant les locaux de l’Agence régionale de santé (ARS).

Semaine éprouvante pour la nouvelle directrice de l'Agence régionale de santé (ARS), Clara de Bort. Arrivée en Guyane en plein conflit au centre hospitalier de Kourou, l'annulation mardi de sa rencontre avec le personnel gréviste a été très mal perçue. La nouvelle directrice de l’ARS justifiait l’annulation de son déplacement par le fait que les conditions pour la négociation n’étaient pas réunies et le service minimum, non respecté.

La réaction syndicale ne s'est pas fait attendre. Ce matin, une cinquantaine de militants de l'UTG ont procédé à un sit-in, devant les locaux cayennais de l'Agence régional de santé. Ils exigent des excuses de la nouvelle directrice de l’ARS, dont l’attitude est jugée « méprisante » par la centrale UTG.

Afin de désamorcer le conflit, une rencontre entre Clara de Bort et le personnel gréviste du CHK leur a été proposée entre midi et deux.

Plus d’informations dans notre prochaine édition

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
15 commentaires

Vos commentaires

Pokeur 11.01.2019
pauvres petits

les agents (certains) du CMCK se sont battus pour que l'hopital ne soit pas racheté par une entreprise privée et que l'hopital passe public ! Aujourd'hui ces agents sont devenus fonctionnaires sans passer de concours et je n'entends personne se plaindre que de fait ils ont 40% de majoration sur leurs salaires. la direction applique la loi concernant l'ancienneté etc. IL faut arreter de vouloir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la cremière ! Si vous ne vouliez pas d'un hopital public, il fallait laisser faire le rachat l'an passé !

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 11.01.2019

Les éternelles pleureuses de l'UTG...grévistes professionnels et indolents par nature.

Répondre Signaler au modérateur
jess 10.01.2019

encore une arriviste qui se croit tout permis et en terrain colon

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 10.01.2019

Pourquoi pleurent-ils pour rentrer au service de l’état colon (dont ils ne respectent pas les lois) alors ? Une sacrée contradiction pour ces grévistes professionnels qui font honte à la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 10.01.2019

Parce qu'ils n'ont pas le choix vu que la Guyane est sous la coupe de la France, Monsieur champion de la mauvaise foi.
Exactement comme l'ensemble de l'appareil étatique qui est entré au service de l'occupant allemand sans états d'âme.

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 10.01.2019

En l'occurrence ils étaient sous statut privé et ils ont fait des pieds et des mains pour devenir fonctionnaires

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 10.01.2019

Tout à fait mais à part ça, Melsum n'est pas de mauvaise foi...lol sacrés utgistes. Moins on en fait, mieux on se porte. Une honte pour les Guyanais d'être assimilés à ces gens là.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 12.01.2019

Ce n'est pas la question. Il est normal qu'ils veuillent obtenir le meilleur dans un système donné, c'est ça l'essentiel. Le choix qui s'impose est le fonctionnariat.
Exactement comme les Monsieurguyanedtc Paassy et consorts qui méprisent les Créoles guyanais mais viennent ici pour les primes, 40 % et d'autres avantages.
Parfois pour l'herbe presque gratuit. On le constate sur le forum...

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 10.01.2019

@Ergosum, Oui, il faut bien comprendre la profonde souffrance de ces agents qui subissent la dictature coloniale de l’État Français qui leur impose un fonctionnariat indigne et ayant toutes les caractéristiques d'un esclavagisme moderne, rappelant ô combien est impérieuse la lutte ouvrière en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 10.01.2019

Au passage, vous marquez un joli point Godwin...le niveau zéro de l'argumentaire.

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 10.01.2019

Marquer ce point sur ce sujet suppose en effet d'exploiter pleinement ses circonvolutions cérébrales !

Répondre Signaler au modérateur
jess 10.01.2019

c'est une tête basse tu acceptes tout de l'Etat, qui nous prend nous vole tout sous prétexte de lois alors que ces mêmes politiciens ne respectent rien vivent au dessus de tout révoltons nous de tous n'acceptons rien vive les gilets il y en a marre de ces corrompus des ces rois sans couronne.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 11.01.2019

"l'Etat, qui nous prend nous vole tout sous prétexte de lois".
-D'une part l’État c'est nous puisqu'il fonctionne selon des lois votées par nos élus.
-D'autre part tout le monde attend tout la monde attend tout de l’État tout en le vilipendant.
-Enfin,vous souhaitez l'Anarchie, c'est à dire l'absence d’État, mais vous profitez du système mis en place et payé par l'ensemble des Français. Soyez logique et installez vous dans votre coin et ne demandez rien à personne en vivant en autosuffisance: ainsi vous n'aurait pas besoin d'être suffisant avec nous!

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 13.01.2019

Vous êtes définitivement stupide. L’État n'est pas nous et tout le monde n'attend pas tout de l'Etat au contraire.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
3 commentaires