France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
RÉMIRE-MONTJOLY

Ils se baignent au lac du Rorota, la CACL réagit

P.R. Lundi 9 Juillet 2018 - 16h48
Ils se baignent au lac du Rorota, la CACL réagit

Une vidéo circule qui montre des personnes nageant et plongeant dans le lac du Rorota, zone de captage d'eau potable où la baignade est interdite. 

Depuis quelques heures, une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant plusieurs personnes se baignant au lac du Rorota, à Rémire-Montjoly (voir ci-dessous). La baignade y est pourtant interdite pour des raisons sanitaires, comme le stipule un panneau situé à l’entrée. Le lac est en effet une zone de captage d’eau potable. « Les contrevenant s’exposent à une contravention », rappelle la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral (CACL) dans un communiqué de presse. Elle rajoute « qu’en cette période de forte pluie, la hauteur du lac est d’environ 11 mètres » et qu’il y a ainsi « un risque accru de noyade ».

La CACL et la Société Guyanaise des Eaux devraient prochainement renforcer la communication sur l’interdiction de baignade du site.

En juin, suite au bilan annuel de l’Agence régionale de santé (ARS), neuf aires de baignade sur les 20 recensées en Guyane ont été interdites à la baignade. Une contamination fécale est à l’origine de la dégradation de la qualité des eaux.



>

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
33 commentaires

Vos commentaires

xxl 10.07.2018

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 10.07.2018

Et vous êtes un triste c. et raciste !
Ok c'est interdit mais quand toute la merde va dans la mer et que les plages sont interdite ? Vous avez vu a quoi ressemble l'eau de la Comté ? Ils n'ont tué personnes, ils n'ont pas braqué, ils n'ont pas fait la mule, ils n'ont pas chassé l'iguane avec une 22lr ( ca par contre j'en ait déjà vu et c'est totalement interdit également !)... ,ils se sont baigné. Voila leur plus grand tord !!!
!!! Mais faut pas en faire tout un fromage. Un bon rappelle à l'ordre et c'est bon.
Les jésuites qui on construit la digue doivent bien rigoler de votre bêtise !
Franchement XXL vous êtes vraiment trop c . !!!

Répondre Signaler au modérateur
xxl 10.07.2018

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
ECRIVAIN 10.07.2018
Racisme primaire

La CACL réagit?

Mais contre qui?

Contre des jeunes qui font des bêtises passibles d'une contravention de classe 1, de 38€?

Ou contre les propos de celui qui filme avec un discours d'incitation à la haine raciale, discours puni par 1 an de prison et 45000 euros d'amende?

Répondre Signaler au modérateur
paguila 09.07.2018
Rorota

Aucun respect et c'est nous qu'on traite de sauvage :(

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 09.07.2018
Et ?

J'ai comme l'impression en lisant le premier commentaire et en entendant la vidéo que c'est plus grave parce que ces gamins (qui comme les adultes ne respectent pas toujours les règles) sont blancs ?

C'est d'ailleurs un des problèmes de la Guyane, comme de tout microcosme : quand on connaît les gens on ferme les yeux. Sinon, on leur tombe dessus. À juste titre.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 10.07.2018

Hum. Ne vous y trompez pas, ces gamins auraient eu le malheur de « paraître » d’origine haïtienne ou brésilienne... Là ça aurait été beaucoup plus grave et on en serait déjà à une vingtaine de commentaires, dont trois ou quatre demandant la suppression des allocs pour les parents irresponsables.

Répondre Signaler au modérateur
ECRIVAIN 10.07.2018
triste réalité

C'est la triste réalité de la Guyane en 2018... Depuis plus d'un an les propos racistes sont banalisés, avant c'était des sous-entendus discrets, maintenant ça s'étale au grand jour et le pire c'est que ça ne choque plus personne...
Pas étonnant que le pen était presque en tête lors du premier tour des présidentielles...
C'est affligeant, c'est d'une bétise repoussante, mais c'est certain que ça n'attire pas trop les investisseurs ni les médecins dont nous avons tant besoin...

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 10.07.2018

J'ai tout de même du mal à n'y voir qu'un phénomène guyanais. Relisez le discours sur le "bruit et l'odeur" de Chirac en 1991, et vous constaterez que le mal est historiquement bien plus ancré et partagé… On peut à la rigueur regretter que la Guyane n'en ait pas été davantage préservée. Mais finalement, pourquoi l'aurait-elle donc été?

Répondre Signaler au modérateur
L.L 10.07.2018

Franchement ta tout compris,c’est la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
L.L 10.07.2018

Franchement ta tout compris,c’est la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 10.07.2018
pas plus grave,

juste une peau de banane pour l'éventuel classement décrit par Paguila.

Le fonctionnement "on connaît" est propre à la Métropole. Il est importé en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 10.07.2018
Peut etre que .....

C'est vrai je suis partiellement de votre avis, mais cela n’empêche pas que ces gens doivent être verbalisés.
La connerie et le sans gêne, n'as pas de couleur, ni de religion.

Répondre Signaler au modérateur
dogs 10.07.2018

allez Paguila et le gars qui passe la vidéo allez voir plutôt du côté de kourou là il y a matière à discuter vous allez voir ce qui va arriver dans votre robinet du mercure concocté par les gens bien de chez nous. A votre santé Messieurs!!! Au fait c'est autorisé de filmer des enfants sans la permission des parents? celà s'apparente à de la pédophilie non?

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 10.07.2018
Sauvages ???

De par votre réflexion nous voyons ce que vous voulez dire,
mais au sujet de l'association "Sea Shepard" qui a collecté plus de 400 kg de déchets sur les plages, et sur France Guyane vous pouvez déterminer qui sont ces bénévoles. Mais là l'on ne vous entend pas ou plus ???

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3