France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Jérôme Cahuzac en Guyane : "C'est lui qui s'est proposé"

C.B Lundi 2 Juillet 2018 - 12h57
Jérôme Cahuzac en Guyane : "C'est lui qui s'est proposé"

 Le Centre Hospitalier Andrée Rosemon vient de s'expliquer sur plusieurs points d'actualité dont l'arrivée de Jérôme Cahuzac en Guyane.

Agnès Drouhin, directrice du Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR), revient ce lundi matin sur l'arrivée de Jérôme Cahuzac en Guyane : "C'est lui qui s'est proposé. Nous avons besoin de médecins. J'ai besoin de son expérience".
La mission de l'ancien ministre est prévue jusqu'à la fin du mois de juillet.
• Tous les détails dans notre édition du mardi 3 juillet

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
13 commentaires

Vos commentaires

papa-la-carapa 05.07.2018
Si pierre il y a à jeter

attendons quand même la fin du mois du mois pour la jeter sur lui ou dans la mare...
S'il vient pour pratiquer la médecine, qui est sa profession à l'origine, on se doit de fermer les yeux sur son passé :)
J'aurai par contre roulé des yeux si on m'aurait dit qu'il venait occuper un poste aux impôts....

Répondre Signaler au modérateur
just a gigolo 03.07.2018
Jouons un peu

Que vient faire chez nous un médecin titulaire d'un diplôme français,et chirurgien de surcroit, après voir effectué un parcours universitaire qui lui a conféré le titre d'ancien interne etc. Il a un CV d'une richesse incroyable!
Mais il a commis pa mal de choses très discutables aussi.

Je vous propose de répondre à ce questionnaire en classant vos trois réponses:
1 Faire un trafic d'organe
2 Monter des formations à destination des coiffeurs et perruquiers
3 Se former au portugais au frais des contribuables ( peu nombreux)
4 Monter une section locale du PSG
5 Exercer la médecine dans le cadre du contrat qui lui est proposé
Les gagnants auront le droit de partager un cochon bois avec lui, s'il en est d'accord, et si vous réglez l'addition ( boisson et service compris).
A bientôt!

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 03.07.2018

On peut se poser la question de la compétence en médecine générale d'un médecin initialement formé en tant que chirurgien cardiaque, puis qui a dérivé vers la chirurgie esthétique en se spécialisant dans la greffe capillaire ce en quoi je lui donne raison, car les risques sont minimes et ça rapporte bien plus que la chirurgie cardiaque. Par la suite, il a travaillé comme conseiller pour des laboratoires et a exercé ses mandats politiques, ce pendant plusieurs années au cours desquelles il a largement eu le temps d'oublier la pratique de la médecine, et surtout de la médecine générale qu'il n'a jamais exercée ! Le Centre Hospitalier annonce qu'il est inscrit au Conseil de l'Ordre, condition première pour avoir le droit d'exercer, mais on ne retrouve pas trace de lui sur le site du Conseil National qui répertorie tous les médecins en exercice. Comme le Centre Hospitalier n'a pas toujours été très regardant quant à cette obligation d'inscription ainsi qu'à la qualification réelle des médecins embauchés, il y a de quoi devenir suspicieux. Sinon, en ce qui concerne son passé judiciaire, la liberté est pour lui une peine pire que la prison car il est désormais obligé de vivre dans une quasi clandestinité et ne peut plus sortir sans risquer de se faire prendre à partie. Je pense que le juge qui a décidé de ne pas l'incarcérer a bien mesuré la portée de sa décision !

Répondre Signaler au modérateur
xxl 03.07.2018
FAVORITISME

C'est la guyane, ils fonctionnent entre eux, allo oui jérome tu viens pendant les vacances aux frais de la princesse, tu passeras de bon moment dans la forêt ou nous chassons et péchons abondement nous bivouaquons dans nos abattis, OUI, ceux les mêmes (comme sur la photo) qui décident pour les mutations et permutations de leurs collègues fonctionnaires.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.07.2018

Le mec vient d'être condamné à 4 ans dont 2 ferme et un hôpital fonctionnant sur fonds publics lui ouvre ses bras, ça donne un sentiment de malaise. Connaît on son salaire ?

Répondre Signaler au modérateur
BonPom 03.07.2018

A ma connaissance, il n'a pas été condamné pour faute professionnelle dans le cadre de l'exercice de la médecine. D'ailleurs, il n'a pas été radié et a le droit d'exercer. Quand bien même les bras de l'hôpital public sont grands ouverts, ils ne sont pas assez pour que tous les postes soient pourvus. Ses futurs patients pourront choisir de refuser de se faire soigner par un médecin, dont la compétence n'a pas été mise en cause, condamné pour fraude fiscale.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.07.2018

Le mec vient d'être condamné à 4 ans dont 2 ferme et un hôpital fonctionnant sur fonds publics lui ouvre ses bras, ça donne un sentiment de malaise. Connaît on son salaire ?

Répondre Signaler au modérateur
Siltra 02.07.2018
Et apres?

Ayant travaillé et vécu longuement en guyane je me pose la même question que Passy vu qu'on nous a tjrs laissé tomber toutes ces années, en dehors des ONG qui font ce qu'elles peuvent.Apres je me fiche pas mal de si cest un coup de pub pour Cahuzac, si ça amène du monde de façon durable pour la santé, l'éducation, et aussi pour la sécurité mais bon, si déjà on pouvait ne pas nous dire qu'on est une île...Enfin affaire à suivre de très près!

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 02.07.2018
1 mois ? C'est une blague ?

Je trouve sa démarche honorable, mais j'aurai applaudi des deux mains si sa mission ne se limitait pas à un mois. Là j'ai bien peur que ça ne soit qu'un coup médiatique de sa part, pour se glorifier plus tard dans les salons bobos d'avoir fait acte de repentance dans un site isolé de Guyane. Ça n'a aucun sens de venir uniquement pour un mois, aucun bénéfice pour les habitants de Camopi qui repartiront à zéro dès le mois d'aout.

Répondre Signaler au modérateur
Gabianne 03.07.2018

j'ai juste envie de demander quelle promesse il y a pour 'après'.... Car le gars, spécialiste en implants capillaires, volontaire pour un mois à Camopi? il y a forcément quelque chose derrière....

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3