France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
KOUROU

Des gendarmes caillassés par des ados à Kourou

Samir MATHIEU Vendredi 20 Juillet 2018 - 12h19
Des gendarmes caillassés par des ados à Kourou
Les faits ont eu lieu après une intrusion dans l'école Roland Lucile de Kourou - DR

Des gendarmes ont été pris à partie hier soir à Kourou. Des jeunes ont lancé des parpaings sur les voitures des militaires, qui intervenaient suite à une intrusion dans une école.

Les faits se sont produits peu avant 20 heures à l'école élémentaire publique Roland Lucile. Des jeunes avaient pénétré à l'intérieur. 1 jeune adolescent de 13 ans a été interpellé sur place par les gendarmes de Kourou. Une action qui a déplu à quelques autres jeunes qui étaient dans le coin. Ils ont alors lancé des projectiles sur les voitures des forces de l'ordre. Il s'agissait de parpaings. Les voitures ont été abimées. Il n'y a pas eu de blessé. Ce vendredi matin, un des jeunes, considéré comme le meneur de cette agression, a été arrêté. Il a 17 ans et est déjà défavorablement connu des services de gendarmerie pour des affaires de drogue et de violences.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

caracara 20.07.2018

Il va peut-être falloir arrêter d'être trop gentil avec ce genre d'individus! En plus, les jeunes commencent de plus en plus tôt les incivilités, 13 ans!Les forces de l'ordre ont les noms,donc suppression immédiate des allocs. Vivement une loi pour que cela soit fait. Cela ferait peut-être réfléchir les parents.A quoi bon faire des enfants si les parents ne les éduquent pas.Ces chers chérubins, sont-ils les enfants de l'amour ou des allocs?

Répondre Signaler au modérateur
xxl 20.07.2018
@MartinEden

Je tire la sonnette d'alarme vers nos (amis les gendarmes) qui font leurs jobs , je suis en règle, assurance, pneus, etc, Mais lorsqu'il s'agit de l'éducation de nos enfants ils devraient s'abstenir de s'initier dans nos familleS, nous avons DROIT à cette spécificité coutumière traditionnelle de faire l'éducation de nos enfants.

Répondre Signaler au modérateur
MartinEden 21.07.2018
@ XXL

"spécificité coutumière traditionnelle" ? A expliquer.
Le taux de violence à Cayenne fait passer Marseille pour une ville de petits joueurs ! Violences conjugales, braquages, homicides, ..
N'est ce pas un défaut d'éducation justement ?! Plutôt que des gendarmes trop "gentils".
Certains parleront d'immigration, je ne sais pas si elle est une cause, ... la violence, dans les journaux, est souvent commises par des jeunes (et moins jeunes !) français (ou guyanais si certains préfèrent).
Faire la mule ? Les gendarmes peuvent prévenir des risques mais ce sont les parents qui acceptent le départ et le retour de leurs enfants en fermant les yeux.
Il faut moins d'enfant par famille.
La loi sur la suppression de la CAF a été retiré en 2013. Je crois qu'elle a été mise en pratique en 2010 ou 2011 et très peu de cas traités.
Il faudrait, je pense pour les prochaines générations, ne plus payer la CAF après 3 enfants. Mais effet pervers à prévoir, le quatrième enfant sera donné à une tante, une petite soeur,...

Répondre Signaler au modérateur
toucancamion 21.07.2018
N’importe quoi !!!

Vous en débitez des âneries !!!

Répondre Signaler au modérateur
xxl 20.07.2018
RESPONSABLES

Il y a des années déjà que je me fais plus petit que les petits, à cause de qui ? DES gens d'armes, oui ceux qui représentent l'état, ceux qui représentent la loi, ceux qui font respecter les décisions du gouvernement, il ne faut rien dire à un gamin, il ne faut pas faire l'éducation des enfants à l'ancienne sinon c'est chez nous les gendarmes qu'ils viendront déposer plainte. Messieurs les gendarmes que pouvons nous faire pour vous aujourd'hui ?. C'est vous qui êtes responsables de l'échec de l'éducation traditionnelle que nous faisions pour nos enfants.

Répondre Signaler au modérateur
MartinEden 20.07.2018
Quoi faire ? Les parents doivent surveiller les enfants.

L'éducation, la tâche des parents avant tout et la finalisation par l'école. Les gendarmes font respecter la loi.
Éduquer un enfant, ce n'est pas le laisser faire ou le battre à coups de ceinture. Il y a un juste milieu.
Difficile de viser juste avec le débit d'alcool dans de nombreuses familles.
Il faudrait commencer par communiquer dans les familles, ce serait déjà un début.
Après on en revient tjs à se poser : "pourquoi faire des enfants si ce n'est pas pour s'en occuper ?"
Les moyens de contraception existent et tout le monde n'a pas un fibre maternelle/paternelle.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3