France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MACOURIA

Double meurtre sur la plage du PK 16 à Macouria

Samir MATHIEU Lundi 5 Août 2019 - 09h54
Double meurtre sur la plage du PK 16 à Macouria
La section de recherches de la gendarmerie de Cayenne est en charge de l'enquête - DR

Un terrible faits-divers s'est produit hier soir sur la plage du PK 16 à Macouria. Deux hommes ont été abattus par balles. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Cayenne.

Une tuerie a coûté la vie à deux personnes hier soir dans le quartier d'habitat spontané de Sablance de l'autre côté de Soula sur la RN 1 en direction de la plage. C'est précisément au PK 16, sur la plage, que le drame a eu lieu aux alentours de 19 heures. Des coups de feu ont été entendus. Lorsque les secours et gendarmes sont arrivés sur place, ils ont retrouvé deux corps gisant au sol. Les deux hommes, dont les corps étaient assez éloignés les uns des autres, ont été tués par balle. Les secours n'ont pu que constater le décès des deux hommes. Pour l'heure, on ne connaît par les raisons qui ont conduit à cette tuerie. Ça va être le lourd travail des gendarmes que de démêler les tenants et aboutissants de cette sombre affaire. C'est la section de recherches de la gendarmerie de Cayenne qui a été chargée de l'enquête.
Pas de lien avec la fête de Macouria
Il n'y a aucun lien avec la fête de Macouria, qui s'est elle déroulée sans encombre ce week-end nous précise ce matin des sources proches du dossier. "L'un des deux hommes a été identifié" nous précise ce matin, le procureur adjoint de la République Jean-Claude Belot, qui s'est rendu sur place hier soir. "Il s'agit d'un Guyanien âgé d'une trentaine d'années" précise Jean-Claude Belot. Il s'agit des 24e et 25e homicides en Guyane depuis le début de l'année.
Le point complet dans votre édition de mardi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une