France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Il y a un an, heurts à Cayenne en marge de la visite d'Emmanuel Macron

P.R. Samedi 27 Octobre 2018 - 08h12
Il y a un an, heurts à Cayenne en marge de la visite d'Emmanuel Macron
DR

Il y a un an, le président de la République Emmanuel Macron était en visite chez nous pour 48 heures, accompagné de plusieurs ministres dont l'ancien recteur de Guyane Jean-Michel Blanquer, désormais ministre de l'Éducation nationale, et d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer. Le président s'était notamment rendu à Maripasoula. Il s'était alors fendu de plusieurs petites phrases - « Je ne suis pas le père Noël » - et de quelques annonces (voir ci-dessous). La visite présidentielle a également été marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre la nuit du 26 au 27 octobre 2017. Revoyez notre Facebook Live de cette nuit agitée : 


>

 
 
Les annonces d'Emmanuel Macron lors de sa visite en Guyane il y a un an :
ÉDUCATION, JEUNESSE
Le président de la République a confirmé l'enveloppe de 250 millions d'euros, actée dans l'Accord de Guyane, en faveur de la Collectivité territoriale (CTG) pour financer la construction de collèges et de cinq lycées dont celui de Maripasoula et un collège à Taluen. Son terrain n'a pas encore été choisi. Le président de la République a également parlé de 300 000 euros actés ce mois-ci pour la construction d'un stade à Maripasoula.
DÉSENCLAVEMENT
Aucune route entre Maripasoula et Cayenne ne verra le jour demain, « mais j'ai entendu des projets réalistes, comme des routes entre vos communes » , a précisé Emmanuel Macron. S'agissant du développement numérique, il a évoqué une enveloppe globale de 40 millions d'euros déléguée à la CTG. « Et évidemment, Maripasoula et ses environs feront parties des priorités, puisque votre commune fait partie de l'une des plus enclavées » , a-t-il indiqué, en évoquant un déploiement satellitaire.
PROJET MONTAGNE D'OR
« J'ai dit (aux opposants, ndlr) qu'il y avait un débat public, et qu'il fallait qu'ils s'expriment dans le cadre du débat public » , a systématiquement répondu le président lorsqu'il était interrogé sur le projet aurifère de la Compagnie Montagne d'or, à Saint-Laurent.
SANITAIRE
« Nous ne ferons pas, dans les prochaines années, un plein hôpital à Maripasoula. Nous avons beaucoup à investir dans les hôpitaux de Saint-Laurent et de Cayenne. Par contre, nous pouvons améliorer le centre de santé de Maripasoula » , a indiqué le président sans grande précision.
ORPAILLAGE CLANDESTIN
« Nous devons redoubler d'efforts » , a reconnu Emmanuel Macron au sujet de l'orpaillage illégal. « On va mettre plus de moyens, les moderniser. J'annoncerai dès demain (aujourd'hui) des mesures concrètes de transformation du plan Harpie afin de repenser un nouveau plan pour la décennie à venir. » Le président a également invité les habitants à collaborer avec la police et la gendarmerie pour dénoncer les garimpeiros.
IMMIGRATION
Tout en rappelant qu'il était impossible de contrôler toutes les frontières, Emmanuel Macron a indiqué qu'il annoncerait aujourd'hui des « engagements fermes et forts pour l'ensemble de la Guyane » .
 
 FRANCE-GUYANE FERA LE POINT SUR SES ANNONCES UN AN PLUS TARD DANS UNE PROCHAINE ÉDITION


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

xxl 28.10.2018

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
xxl 28.10.2018
REVE

Nous avons un marchand de rêve qui ne deviendra jamais le père noël des guyanais sachant qui n'y à pas de cheminées sur nos toits, lui, a la garantie d'une belle retraite à vie, après qu'il nous aura mis dans la .....

Répondre Signaler au modérateur
Taïra 27.10.2018
Pets "TARDS" mouillés !

C'est la mode des anniversaires foireux...

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3