France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Isaïe Wacapou nous a quittés

P.-Y. C. & Samir MATHIEU Dimanche 10 Mars 2019 - 12h11
Isaïe Wacapou nous a quittés
Isaïe Wacapou, en 2012.

L'historien est décédé ce dimanche à l'âge de 73 ans, a annoncé sa famille. Bon connaisseur de l'histoire de Cayenne, il aimait faire découvrir la ville aux touristes et au public de ses conférences.

C'est une des mémoires de la Guyane qui s'en est allée, ce dimanche matin. Les membres de la famille d'Isaïe Wacapou ont annoncé son décès, ce midi. Il avait 73 ans.

Isaïe Wacapou est né le 22 mai 1945 à Sinnamary. Il fut tour à tour surveillant au lycée Félix-Eboué à Cayenne, postier dans l'Essonne, infirmier stagiaire et agent des Impôts, à Cayenne. En 2013, il rejoint le service tourisme de la mairie de Cayenne où il anime des conférences et fait visiter la ville aux touristes. Isaïe Wacapou est l'auteur de deux recueils de contes : « Entre jungle et savane » et « Souffles d’alizés ».

Outre l'histoire de Cayenne, il a eu aussi l'occasion de relater la vie de Justin Catayée (1916-1962), fondateur du Parti socialiste guyanais, et de Lydie Pichevin (1857-1935), première sage-femme de Cayenne.

Les premières réactions
Parmi les réactions, celles de Yann Mandé, 1er adjoint au maire de Mana :
"La Guyane perd aujourd'hui l'une de ses plus grandes mémoires. Isaïe Wacapou s'en est allé à l'âge de 73 ans, rejoindre nos grands Hommes et Femmes guyanais. A l'occasion d'une rencontre à Cayenne, j'avais apprécié son aura apaisante, son sens de l'humour et sa connaissance toujours aussi forte et sincère de l'histoire guyanaise.  Auteur, poète, conférencier, il nous laisse trois ouvrages : "Entre jungle et savane", "Souffles d'alizés" et "Au fil des rues de Cayenne". Il s'est également intéressé à la vie de Justin Catayée et de Lydie Pichevin. Mes condoléances attristées à l'ensemble des membres de sa famille."

Réaction également du président de la CTG, Rodolphe Alexandre :
"C'est avec émotion que j'ai appris le décès du poète, conférencier et folkloriste guyanais, IsaIe Wacapou, ce dimanche 10 mars 2019. C'est aujourd'hui l'une des mémoires de la Guyane qui tire sa révérence, laissant incontestablement un tendre souvenir à tous les amoureux de l'histoire de notre beau pays. Ce natif de Sinnamary, qui a successivement exercé les fonctions de surveillant d'établissement scolaire, d'infirmier stagiaire puis d'agent des impôts, aimait raconter la Guyane, la faire découvrir. Une passion qui l'a conduit en 2013, à intégrer le service du tourisme de Cayenne, offrant ainsi aux touristes curieux de l'histoire de notre territoire, un peu de son savoir et de son amour pour ce dernier. Une affection pour sa terre qui fut l'essence même de ses trois ouvrage "Entre jungle et savane", "souffles d'alizés", et "Au fil des rues de Cayenne". Isaïe Wacapou laissera sans aucun doute un souvenir impérissable dans le coeur de tous les Guyanais. Mes conseillers se joignent à moi pour adresser à sa famille et ses proches, nos condoléances les plus émues."


(Plus de détails dans notre édition de ce lundi)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Ayloria 10.03.2019
Rectification article

Il serait plus judicieux de marquer l'Office de Tourisme de Cayenne et non le service tourisme svp. Merci bien.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
3 commentaires