France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

L’auteur présumé de la fusillade du PSG remis en liberté

K. A. Lundi 14 mai 2018
L’auteur présumé de la fusillade du PSG remis en liberté
Le bilan de la fusillade aurait pu être bien plus dramatique. Près de 300 personnes faisaient la fête au siège du parti socialiste guyanais lorsque les premiers coups de feu ont retenti. (RN)
Au cours d’un point de presse au tribunal de grande instance de Cayenne, le procureur de la République Éric Vaillant a annoncé samedi la mise en examen d’un des auteurs présumés de la fusillade de jeudi au siège du Parti socialiste guyanais. L’individu, originaire d’Haïti et âgé de 29 ans, est déjà connu de la justice pour une série de vols aggravés. Il a été ensuite remis en liberté.

Soupçonné d’être impliqué dans la fusillade, un autre jeune homme âgé de 23 ans, également connu pour vols avec violence, a été placé en garde à vue et doit être présenté au juge en début de semaine. Blessé jeudi par un tir de riposte d’un policier municipal, il était hospitalisé jusque-là. Mais l’évolution de son état de santé permet aux enquêteurs de le soumettre à un interrogatoire. Il sera certainement mis en examen. Les enquêtes menées jusqu’ici ont pu révéler que les deux suspects appartenaient à deux bandes rivales. La police doit déterminer qui les a aidés à s’enfuir.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
10 commentaires

Vos commentaires

siceron 14.05.2018
est ce le meme ?

malgre un CV de malfrat tres fournis un juge avait decide de liberer une crapule qui peu de temps apres ira assasiner Paulin Clet il y a quelques jours les braqueurs de Mr Baffau sont arretés apres avoir tiré sur les policiers eh bien un seul des trois hommes qui ont sequestré et volé cet homme à son domicile a été maintenu en prison , et encore peut etre seulement parcequ'il a tiré sur un policier et aujourd'hui celui qui a tiré dans le tas lors de cette soirée etudiante est liberé sans doute pour pouvoir reussir ce qu'il a raté la semaine derniere à savoir tuer quelqu'un Clet a été tué parun Guyanien Baffau sequestré par des bresiliens et les etudiants mitraillés par un haitien tous des etrangers sans doute victimes de la societé Guyanaise mais est ce le meme juge dans ces trois affaires ? DANS CE CAS IL FAUDRAIT LE RENVOYER DANS L'HEXAGONE pour se faire examiner

Répondre Signaler au modérateur
mica 15.05.2018
Hélas!

Depuis le départ de l'ancien juge qui était une femme,les malfrats sont libérés.La libération des dangereux est un mépris vis à vis de la population,des victimes et aussi pour l'ensemble des forces de l'ordre.Comment voulez vous qu'un policier aille se casser la tête,prendre une balle pour croiser dans la rue,sourire aux lèvres les malfrats.Il faut lors d'une intervention musclée mettre ce juge face à l'ennemi sans protection,pour qu'il puisse comprendre que les victimes et les forces de l'ordre ne sont pas des mannequins en celluloïd mais des humains.

Répondre Signaler au modérateur
siceron 14.05.2018
est ce le meme ?

malgre un CV de malfrat tres fournis un juge avait decide de liberer une crapule qui peu de temps apres ira assasiner Paulin Clet il y a quelques jours les braqueurs de Mr Baffau sont arretés apres avoir tiré sur les policiers eh bien un seul des trois hommes qui ont sequestré et volé cet homme à son domicile a été maintenu en prison , et encore peut etre seulement parcequ'il a tiré sur un policier et aujourd'hui celui qui a tiré dans le tas lors de cette soirée etudiante est liberé sans doute pour pouvoir reussir ce qu'il a raté la semaine derniere à savoir tuer quelqu'un Clet a été tué parun Guyanien Baffau sequestré par des bresiliens et les etudiants mitraillés par un haitien tous des etrangers sans doute victimes de la societé Guyanaise mais est ce le meme juge dans ces trois affaires ? DANS CE CAS IL FAUDRAIT LE RENVOYER DANS L'HEXAGONE pour se faire examiner

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 14.05.2018

Je ne comprends pas qu'on laisse de tels dangers publics courir les rues. Le rôle de la Justice est certes de punir les délinquants, mais aussi de nous en débarrasser. Sinon, à quoi sert-elle ? A payer des magistrats pour ergoter le cul calé dans les fauteuils des tribunaux ? Nous pouvons être sûr que cet individu commettra incessamment sous peu de nouveaux méfaits. Souvenez-vous de l'assassin de Monsieur Paulin Clet, à Sinnamary, lâchement assassiné par un individu qui avait été relâché et, se croyant hors d'atteinte, a commis un braquage quelques temps plus tard...

Répondre Signaler au modérateur
Macoumba 14.05.2018
Vous avez raison

Vous avez bien résumé la situation, les voyous, les criminels, voleurs, violeurs, sont remis en liberté, et les victimes doivent souvent apporter la preuve qu'ils ont bien été agressé, volé, violé, blessé, etc etc.....les lois et les magistrats défendent la lie de la société.

Répondre Signaler au modérateur
FLAMBI 14.05.2018
DUR DUR

BRAVO LA JUSTICE

Répondre Signaler au modérateur
C Koi çà? 14.05.2018
Cool........

Cool la Guyane, c'est sûr que le tourisme va se développer avec çà!!!

Répondre Signaler au modérateur
youpix973 14.05.2018
bandit en liberté

Elle est pas belle la France qui incite à tous les vices et à toutes les dérives...
Et qu'en est il du RSA sous forme de bons annoncé par Mr Macron ?
Et que pense t il faire pour le droit du sol en Guyane ?

Répondre Signaler au modérateur
aucun 14.05.2018
LoL !

si ça ce n'est pas une "invitation" à la délinquance et à la récidive, je ne sais pas ce que c'est ! le mec est ultra connu pour vols avec violence (excusez du peu), ultra récidiviste, il a juste tiré sur la foule, une tape sur l'épaule du juge et hop, il est dehors ! trop facile !

Répondre Signaler au modérateur
Macoumba 14.05.2018
Incompréhensible effectivement

C'est incompréhensible effectivement !

Répondre Signaler au modérateur