France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SAINT-GEORGES

Le forcené suicidaire a tenu tête 7 heures aux gendarmes du GIGN !

Samir MATHIEU Jeudi 5 Juillet 2018 - 20h07
Le forcené suicidaire a tenu tête 7 heures aux gendarmes du GIGN !
L'entrée du lotissement où le forcené s'était retranché pendant 7 heures. Le GIGN est intervenu avec un négociateur. - C.J

Un impressionnant dispositif de gendarmerie a été déployé ce jeudi après-midi dans un petit lotissement de Saint-Georges. Un homme retranché a menacé de se suicider et de tout faire sauter. Il s'est finalement rendu au bout de 7 heures !

Un homme de 30 ans s’est retranché hier dans la maison de ses beaux-parents à Saint-Georges. Il a menacé de se suicider et de faire sauter l’habitation. Les voisins du lotissement Maripa ont du être évacués. Un périmètre de sécurité a été instauré. L’antenne GIGN s’est déplacée sur place avec un négociateur. C’est au bout de 7 heures qu’il s’est finalement rendu peu avant 20 heures. L’individu a ensuite été conduit sur Cayenne pour y subir plusieurs examens, notamment au pôle psychiatrique du centre hospitalier André Rosemon.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

caracara 06.07.2018
forcené

"un homme retranché a menacé de se suicider et de tout faire sauter"Ne serait-ce pas plutôt le contraire? Tout faire sauter et se suicider ensuite!

Répondre Signaler au modérateur
caracara 06.07.2018
forcené

" un homme retranché a menacé de se suicider et de tout faire sauter" Ne serait-ce pas plutôt le contraire? Tout faire sauter et se suicider ensuite.

Répondre Signaler au modérateur