France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Les portes du pénitencier s'ouvrent pour Léon Bertrand

Les portes du pénitencier s'ouvrent pour Léon Bertrand

Hier, un véritable séisme politique a touché la commune de Saint-Laurent, la capitale de l'Ouest guyanais. La cour de cassation a poussé le maire Léon Bertrand, vers la case prison. Son remplaçant à la tête de la commune est connu et la vie politique n'est pas fini pour le taureau de l'Ouest.

Léon Bertrand a été groggy pour la décision de la Cour de cassation, qui par son arrêt d'hier, rejette le pourvoi du maire de Saint-Laurent contre jugement de la cour d'appel de Basse-Terre. Toute la journée hier, il n'a pas décroché son téléphone préférant rester avec sa famille et ses proches, pour digérer l'arrêt.
En effet, l'ex-ministre des gouvernements Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin de 2002 à 2007 a été condamné par la chambre correctionnelle de la cour d'appel de...
France-Guyane 738 mots - 13.09.2018
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres