France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SINNAMARY

Pas de pollution selon les premiers résultats, mais l'eau reste impropre à la consommation

Samir MATHIEU Mercredi 26 Septembre 2018 - 17h38
Pas de pollution selon les premiers résultats, mais l'eau reste impropre à la consommation
Les premiers résultats des analyses du réseau d'eau potable de Sinnamary sont tombées ce mercredi. Elles ont été communiquées par l'Agence régionale de santé (ARS) à la commune. Les résultats des prélèvements effectués par l'Institut Pasteur de Cayenne n'ont révélé aucun signe de pollution. Les analyses complémentaires commandées auprès du laboratoire Biotox de Nancy commencent à arriver également. Là aussi pour l'instant, les résultats d'analyses sont négatifs et ne révèlent pas la trace d'agents polluant. Quelques 80 pesticides ont ainsi été passés au crible et ne sont pas présents dans les échantillons prélevés à la station de captage Yiyi. Cyanures, arsenic, ammonium, détergents, phosphates, phénols, COV ont été testés, tout comme les métaux toxiques. Les tests de toxicité globale sur les bactéries sont eux aussi négatifs. Mais d'autres analyses doivent arriver d'ici vendredi encore, jour où la commune espère avoir l'intégralité des résultats. En attendant, le maire de Sinnamary Jean-Claude Madeleine maintient le "principe de précaution" et l'eau reste donc impropre à la consommation.
Le service de distribution d’eau potable continue. Un dispatching a été mis en place avec les différents partenaires de la mairie :
- L’HAD, l’Hospitalisation à Domicile qui approvisionne directement ses malades à domicile
- Les infirmiers et infirmières à domicile pour les personnes à mobilité réduite
- La CCDS avec sa compétence sociale qui s’occupe maintenant des personnes âgées
- Aussi, de plus petites citernes ont été installées directement dans les établissements scolaires pour les écoliers.
- L’association des anciens salariés du CMCK a lancé au sein du CHK une collecte d’eau pour venir en aide et d'autres bonnes volontés se manifestent chaque jour.
PLUS D'INFOS DANS VOTRE EDITION DE JEUDI

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

WALLYA 27.09.2018
ATTENTION AU PAYS

JUSTE QU A SINNAMARY PAS D EAU FAUDRA ETRE VIGILANT CAR 20 ANS L ARS NE CONTROLE PAS A KOUROU UNE MINE D OR PAS LOIN DE LA STATION DE CAPTAGE A SAINT LAURENT UN PROJET MINIER TRES FLOU ????? OU CELA SE FERAIT T IL EN METROPOLE OU ??????

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 27.09.2018

À Bure pour enfouir des déchets radioactifs, dans toutes les vallées du Rhône et de la Loire parsemées de dizaines de centrales nucléaires aux fuites régulières, etc. Il faut un peu mieux se renseigner car la métropole ne manque pas de sites industriels en décrépitude et menaçant les populations.

Répondre Signaler au modérateur
WALLYA 27.09.2018
ATTENTION AU PAYS

JUSTE QU A SINNAMARY PAS D EAU FAUDRA ETRE VIGILANT CAR 20 ANS L ARS NE CONTROLE PAS A KOUROU UNE MINE D OR PAS LOIN DE LA STATION DE CAPTAGE A SAINT LAURENT UN PROJET MINIER TRES FLOU ????? OU CELA SE FERAIT T IL EN METROPOLE OU ??????

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3