France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
TRIBUNAL CORRECTIONNEL

Quatre enfants et 12 kilos de cocaïne !

Bernard DORDONNE & Samir MATHIEU Vendredi 11 janvier 2019
Quatre enfants et 12 kilos de cocaïne !
La valise fournie par un inconnu et garnie de cocaïne à l'insu du porteur est une des versions les plus entendues au tribunal de Cayenne. Presque un élément de langage des passeurs (photo d'archives)

Une mère de famille, originaire de Maripasoula,a été arrêtée à l’aéroport Félix-Éboué, le 3 janvier, avec 12 kilos de cocaïne dans les valises. Elle a été jugée en comparution immédiate et a écopé d’un an de prison ferme.

Toute la petite famille était là ou presque. Ses enfants les plus grands, âgés de 16 ans pour les jumeaux, sont venus au tribunal, assister à la comparution de leur maman. Cette mère de famille, âgée de 32 ans, a été arrêtée le jeudi 3 janvier, à l’aéroport international Félix-Éboué à Matoury, avec 12 kilos de cocaïne ! Il s’agit d’une saisie record depuis 2016. La drogue était dissimulée dans des sachets alimentaires, cachés dans les valises des enfants.

Déjà arrêtée avec de la drogue en 2010 !

La présidente a interrogé la prévenue sur l’origine des stupéfiants. Sans succès puisque la mère de famille a persisté dans ses explications qu’elle avait déjà données aux enquêteurs. Elle a redit à la barre qu’elle n’était pas au courant qu’elle avait de la drogue et encore moins qu’il y en avait autant.

Sur le coût du voyage, sur la nuit qu’elle a passée dans un hôtel haut de gamme de Cayenne avec ses quatre enfants, elle a expliqué que c’était le fruit de ses économies. Elle a affirmé qu’elle était venue en vacances en Guyane et qu’elle avait repris des colis alimentaires pour un ami à Paris. Reste que la présidente, en rappelant son parcours, a expliqué qu’elle avait déjà été arrêtée en possession de drogue, à l’aéroport d’Amsterdam (Pays-Bas) en 2010.

La substitut du procureur, Séverine Beuchet, a requis quatre ans de prison ferme, eu égard à la quantité phénoménale de drogue. L’avocat de la prévenue, Me Akim el Allaoui, a défendu sa cliente en expliquant qu’elle ne pouvait pas être au courant de la présence d’autant de drogue dans ses valises. « Ce n’était pas dans l’intérêt des passeurs de drogue que de la tenir au courant », a-t-il souligné. Il a insisté sur la nécessité d’être clément avec sa cliente qui a une famille à charge et qui travaille en Belgique, où elle vit.

Au moment de prendre une dernière fois la parole, la prévenue s’est jetée à terre. En larmes, à genou, elle a supplié la présidente de la laisser libre et d’être clémente avec elle. Elle a dû être relevée par son traducteur et par son avocat, qui l’ont aidée à reprendre une place décente dans l’enceinte du tribunal. Finalement, les juges ont été plus tendres que ne l’avait requis la substitut du procureur, puisque la prévenue a écopé d’un an de prison ferme.

Bernard DORDONNE & Samir MATHIEU

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

GIZMO 12.01.2019
Rien que ça ??!!!

12 kilos, récidiviste...de qui se moque t-on ? c'est pas comme ça qu'on va dissuader les jeunes de faire la mule ...!!

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 12.01.2019

Ah ok, il suffit de se jeter par terre en pleurant !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
3 commentaires