France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Matoury

Trois gendarmes sauvent la vie d’un homme

Mercredi 15 mai 2019
Trois gendarmes sauvent la vie d’un homme
Les trois gendarmes héroïques de Matoury - DR

Alors que les gendarmes mobiles de Longeville viennent de repartir dans l’Hexagone, retour sur une de leur belle opération. Avec un de leur collègue de la brigade de Matoury, ils ont sauvé in extremis un homme victime d’un grave malaise.

Les faits remontent au début du mois de février. Les gendarmes mobiles de Longeville, en poste à Matoury, et un gendarme de la brigade de Matoury ont sauvé la vie d’un homme dans une des galeries marchandes de la commune. Cela faisait à peine quinze jours que ces jeunes militaires étaient arrivés en Guyane pour leur mission de trois mois, lorsqu’ils ont prodigué les premiers soins à un homme victime d’un grave malaise. C’est en effet au cours d’une patrouille que le le gendarme Nicolas Saurel, de l’escadron de gendarmerie mobile 14/7 de Longeville, a aperçu un homme commençant à faire un malaise chez un commerçant. Il a alerté aussitôt ses camarades, le gendarme Gianni Malatesta, de la brigade territorial de Matoury ,et le gendarme mobile Romain Lefebvre, de l’escadron de gendarmerie mobile de Longeville. L’homme étant inconscient, ils ont décidé de le placer en position latérale de sécurité, afin qu’il n’avale pas sa langue, et ont alertés les secours.

Ils se relaient pour le massage cardiaque

Pendant ce temps, les gendarmes ont prodigué les premiers secours. Mais, l’état de la victime s’est dégradé rapidement. L’homme ne répondait plus à la voix et ne respirait plus. Les gendarmes ont alors procédé à un massage cardiaque. Ils se sont relayés pendant de longues minutes, jusqu’à l’arrivée des secours, pour le maintenir en vie. Pris en charge par les sapeurs-pompiers et le SAMU, le malade a été évacué au centre hospitalier de Cayenne. C’est clairement la maîtrise des gestes de premiers secours effectués par les gendarmes qui a sauvé la vie de cet homme. Les gendarmes mobiles de l’escadron de Longeville viennent tout juste de repartir dans l’Hexagone au terme de leur mission d’un peu plus de trois mois.

Samir MATHIEU

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
Guyane

Mercredi 17 Juillet 2019

Pancho devant