France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un jeune Guyanais abattu dans le nord de l’Hexagone

Samedi 04 mai 2019
Un jeune Guyanais abattu dans le nord de l’Hexagone
Un jeune Guyanais abattu dans le Nord - hespels

Le meurtre a eu lieu à Aniche, près de Valenciennes. La victime était âgée de 15 ans.

«Yvanson avait envie de retourner en Guyane pour construire une école qui porterait le nom de sa famille... » Yvanson, 15 ans, a été tué mercredi soir d’une décharge de fusil à canon scié alors qu’il ouvrait la porte de son domicile situé à Aniche (Nord) à un voisin. Trois personnes seraient en cause dont deux portaient une cagoule. L’adolescent est mort dans les bras de sa mère. C’est Le Parisien, dans son édition du 3 mai, qui relate ce triste fait divers. Le lendemain de ce drame, un jeune homme a été placé en garde à vue. C’est un cousin éloigné de la victime, mais aussi un voisin puisqu’ils habitaient le même immeuble dans une résidence HLM. Une deuxième personne a été placée en garde à vue hier, a révélé La Voix du Nord.

Yvanson jouait dans sa chambre, selon Tatiana, sa tante, qui a recueilli le témoignage de sa sœur, la mère d’Yvanson : « Ce voisin a sonné à l’appartement et la petite sœur d’Yvanson a ouvert. Il n’a rien dit et il est revenu quelques minutes plus tard avec ses complices. Ce’est Yvanson qui a ouvert la porte. Il a tenté en vain de la refermer. Les agresseurs ont utilisé une bombe lacrymogène et l’un d’eux a tiré par l’entrebâillement. Mon neveu a été touché à la tête. Il est mort dans les bras de sa mère. »

Un mobile obscur

Les agresseurs ont pris la fuite. Yvanson était scolarisé en troisième au collège Théodore-Monod, à Aniche, et devait visiter son futur lycée le lendemain du drame. Il jouait aussi au football dans le club de la commune. Un rassemblement a lieu aujourd'hui devant l'église d'Aniche. Si Yvanson était inconnu des services de police, il n’en est pas de même pour le principal suspect placé depuis en garde à vue. Guyanais comme son cousin, il a séjourné à plusieurs reprises en prison. « C’est terrible de se dire qu’il a mangé dans le même plat, bu dans le même verre et mangé avec la même cuillère que nous, témoigne un membre de sa famille. Mais je ne comprends pas pourquoi il aurait voulu s’en prendre à Yvanson. Il n’avait jamais eu de problème avec lui. »

Le procureur de la République de Douai a précisé au Parisien que « les investigations se poursuivent sur les coauteurs de l’agression ». Il est trop tôt pour évoquer un mobile sûr à cet homicide. Le parquet de Douai a confié l’enquête à la police judiciaire de Lille.

FXG, à Paris

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une