France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un pétrolier s'échoue au Suriname, 13 bateaux détruits

Raymond Van Hemert & P.R. Mardi 20 Novembre 2018 - 08h30
Un pétrolier s'échoue au Suriname, 13 bateaux détruits

Hier, un pétrolier s’est échoué sur la côte Est de la rivière Suriname. L’incident s’est produit vers 13h au centre de pêche de Nieuw Amsterdam dans le district de Commewijne. Les dégâts sont importants : treize bateaux de pêche ont été détruits.

Selon les premières informations le moteur du pétrolier Tradewind Legend, loué par la compagnie Staatsolie, se serait tout simplement éteint. Les marins à bord aurait alors tenté de freiner le navire en jetant l’ancre mais en vain. Le colosse de 118m de long, 17, 6m de large et pesant 5001 tonnes à vide a finit sa course sur la côte après avoir heurté pas moins de treize navire de pêche. Miraculeusement, il n’y a eu ni morts ni blessés.

« Tout le monde s’est mit à courir ! Il ne reste plus rien des bateaux » raconte un témoin au quotidien De Ware Tijd.
La compagnie taatsolie déplore l’incident et annonce qu’elle remboursera la totalité des dommages produits. Rajiv Ramsahai, parlementaire du parti NDP qui possède également des navires s’est dit soulagé que ses bateaux n’aient pas été lourdement endommagés.

« C’est très grave pour ceux qui ont subit de lourd dégâts » répond-il à Starnieuws. Notamment car la saison des pêches vient de débuté. Selon Ramsahai un bateau entièrement équipé vaut entre les US$ 6.000 et US$ 10.000.

Le Tradewind Legend, qui a été produit en Chine en 2008 pour la compagnie Panamese Tradewind Tankers, est maintenant soumis à une restriction de déplacement imposé par le MAS, l’autorité Maritime du Suriname. Dans les jours qui suivent il devra être déterminé quel sont les dégâts subit par le pétrolier.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

josy 20.11.2018
marée noire.

Ou est le pétrole?

Répondre Signaler au modérateur
antcorp 20.11.2018

Comme vous pouvez le voir le pétrolier n'est pas coulé ,juste échoué cherchez pas de marré

Répondre Signaler au modérateur
jess 20.11.2018

superbe ils ne pêcheront pas chez nous

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une