France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Violent accrochage entre militaires et pêcheurs illégaux

B. D. Mardi 5 Juin 2018 - 10h01
Violent accrochage entre militaires et pêcheurs illégaux
Ramenées au port du Larivot, les deux tapouilles, impliquées la nuit dernière dans une fusillade avec les forces armées, sont vidées de leur cargaison. Les kilos de poissons saisis seront revendus demain à la criée, au profit du comité régional des pêcheurs - PEM

Un militaire et cinq pêcheurs ont été blessés, cette nuit, au cours d'une opération de lutte contre la pêche illégale, au large des côtes. Ils sont hospitalisés. Deux d'entre eux sont dans un état grave. Les bateaux ont été déroutés vers le port du Larivot, pour décharger leur cargaison. Le poisson sera revendu à la criée.

Un violent accrochage s'est produit cette nuit entre des militaires et des pêcheurs illégaux, au large de la Guyane. Les militaires ont voulu contrôler deux tapouilles. Les pêcheurs illégaux, munis de coupe-coupe, ont tenté de les empêcher de monter à bord. Un soldat a été blessé. Ses collègues ont alors tiré. Outre le militaire, cinq pêcheurs ont été blessés. Le militaire et un des assaillants ont été rapatriés vers minuit au port de Dégrad-des-Cannes, puis évacués vers l'hôpital de Cayenne dans un état préoccupant. Les quatre autres blessés ont également été conduits à l'hôpital.
Ce matin, les deux bateaux de pêche ont été déroutés vers le port du Larivot où le poisson doit être récupérés pour être revendu à la criée. Les bateaux seront ensuite conduits à Dégrad-des-Cannes pour être placés sous scellés.
(Plus de détails dans notre prochaine édition)
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

C Koi çà? 05.06.2018
Good job

Beau travail pour la Guyane bravo!

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 05.06.2018

Soutien aux forces de l'ordre, particulièrement au militaire blessé. Comme jml973 le dit, la facture des frais médicaux doit être envoyée au gouvernement du pays dont sont originaires ces pêcheurs illégaux.
Et que la destruction des tapouilles (si il y a) soit filmée puis diffusée dans ce même pays.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 05.06.2018

Félicitations aux forces de l'ordre et bon rétablissement pour le militaire blessé. Comme d'habitude c'est le contribuable français qui va payer pour les soins de ces étrangers qui viennent piller et saccager nos eaux territoriales et menacer nos forces de l'ordre. Il serait bon d'envoyer la facture de leurs ressortissants au gouvernement brésilien.

Répondre Signaler au modérateur
FLAMBI 05.06.2018

Bravo Mr les militaire

Répondre Signaler au modérateur
mica 05.06.2018
Par le passé

Il me semble que le responsable d'un pays étranger avait porté plainte contre des militaires Français parce qu'ils avaient blessé des contrevenants,nous aurons peut-être droit au même scénario,attendons la suite.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 05.06.2018

Bon rétablissement au militaire .

Répondre Signaler au modérateur