France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Vitres sur-teintées : le message n’est toujours pas passé

S.H Jeudi 11 Octobre 2018 - 15h05
Vitres sur-teintées : le message n’est toujours pas passé
Les automobilistes arrêtés ont dû retirer le film de leurs vitres sur place avant de pouvoir repartir !

Ce jeudi matin, la gendarmerie est entrée en action au rond-point du Family Plaza, à Matoury. But de cette opération ayant pour cadre une campagne de la Sécurité routière : sensibiliser les automobilistes aux dangers de l’utilisation de vitres sur-teintées à l’avant de leur véhicule.

Le message n’est semble-t-il toujours pas passé, particulièrement dans notre département. Et pourtant, depuis le 1er janvier 2017, le teintage des vitres est strictement interdit et puni sévèrement. Chaque contrevenant risque gros puisque l’amende peut s’élever jusqu’à 135 € et s’accompagne désormais d’une perte de trois points sur le permis de conduire. Ce matin, en deux heures, une quarantaine de véhicules ont été arrêtées pour ce motif. Les automobilistes arrêtés ont dû retirer le film de leurs vitres sur place avant de pouvoir repartir !
Plus de détails dans notre prochaine édition

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
40 commentaires

Vos commentaires

Ergo sum 16.10.2018
raf

Bon citoyen RAF973 pour qui le questionnement des interdictions et de leurs applications n'est que polémiquer et pourrir le débat, sans faire avancer les choses.
Béniouioui, RAF. Ceux qui ne partagent pas les règles que vous gobez sans distinction sont des ânes qui pourrissent le débat. Débat qui veut dire que tout le monde doit être d'accord avec votre esprit insipide, faire avancer les choses signifie ne rien contester.
Etre en désaccord avec les autorités = polémiquer et les interdictions sont logiques, simples et pleines de bon sens.
Avec vous il n'y aurait jamais eu 1789 et vous auriez fait un excellent gendarme au Vél'd'hiv, Monsieur RAF.
Dire que ce pauvre Collomb a protesté contre les 80 km/h... Vous méritez les 25 km/h sur l'autoroute. Vous en seriez ravi.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 16.10.2018

En fait, vous utilisez les mêmes arguments pour vous défendre que pour dénigrer ? Ça dépend simplement de l'interlocuteur ? Si vous n'aimez pas ce qu'il dit, vous lui reprochez de pourrir ou troller en parlant de "maladie sans cesse" mais si c'est vous à qui l'on reproche de pourrir une discussion c'est différent visiblement ? Et ce sont forcément les autres les simples d'esprits et les malades...lol. C'est sur que vous auriez eu toute votre place durant la Terreur avant de finir vous-même sur l'échafaud...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 16.10.2018

Je ne fais que constater l'état d'esprit qui justifie une mesure de par sa seule existence. Le c'estlaloifermezlà.
C'est léger pour un héritier de 1789.

Vous trouvez que je dénigre de la sorte, mais il est normale de m'accuser de pourrir le "débat" par la seule contestation d'une mesure... contestable.
Vous êtes drôles.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 15.10.2018

Bonjour
Quand je lis tout les commentaires, j'en viens vraiment à me dire que certains ne sont la que pour polémiquer et ne font en rien avancer les choses.
La loi dit que les vitres SUR-TEINTÉES c'est INTERDIT ! POINT ! C'est pour de vraies raisons pas pour faire c... le monde !
On interdit le portable au volant, on interdit de boire au volant, les forces de l'ordre sont amenés à contrôler les occupants et n'ont pas envie de se faire tirer comme des lapins .... et c'est donc pour toutes ces raisons( et il y en a d'autres) que les passagers doivent être visibles. C'est pourtant logique, simple à comprendre et plein de bon sens.
SVP arrêter de vous pignoler l'esprit, respecter les lois et ayez un peu de bon sens ( pour ne pas dire d'intelligence ).
J’arrête sur ce sujet car d'un âne on ne fera jamais un cheval et ceux qui sont la pour pourrir les débat ne font pas avancer les choses comme d'habitude.

Répondre Signaler au modérateur
BonPom 14.10.2018

Peut-être que je me trompe mais il me semble que c'était avant tout une campagne de sensibilisation. Sinon, en plus de retirer le film, les automobilistes arrêtés auraient du payer les 135 € et se voir retirer 3 points !

Répondre Signaler au modérateur
soldy 13.10.2018

Au delà de tous vos débats stériles sur les "makos", pas "makos"...

Ils n'ont pas le droit de faire retirer les filtres s'ils n'ont pas d'appareil pour mesurer l'opacité. Et ça... C'est la loi...

Répondre Signaler au modérateur
BonPom 14.10.2018

Vous pouvez faire le malin en cas de contrôle mais vous risquez simplement de voir votre véhicule immobilisé jusqu'à l'arrivée de l'appareil idoine. Et je vous parie que cela pourrait durer longtemps...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 14.10.2018

La protestation contre des mesures arbitraires n'est stérile que parce que la préfecture s'en f..tera de toute manière. Ce qui ne nous empêche pas de dénoncer ces vexations.
Et ils vous répondront que leur appareil pour mesurer l'opacité est intégré dans leurs lunettes de soleil surteintées...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 12.10.2018
murs transparents

N'oublions pas l'argument massu en faveur des murs transparents obligatoires : les adultères et galipettes irrégulières ne seraient plus cachées !
Le paradis, mes gars !

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 12.10.2018

Sans paraître trop casse-pieds, je demanderais au jeune gendarme sur la photo d'enlever ses lunettes de soleil quand il s'adresse aux citoyens, parce qu'il est impoli de porter des lunettes qui cachent le regard.
Ou plus simple, qu'il mette des lunettes non surteintées...
Merci

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 12.10.2018

Sur la voie publique en plein soleil, ça n'a rien de choquant. Ca l'est beaucoup plus lorsqu'on se trouve dans une salle d'attente fasse à un quidam qui se prend pour Maitre Gims

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 12.10.2018
Féfé

Ce n'est ni plus ni moins choquant que les vitres surteintées des voitures. Une voiture aussi, elle se trouve sur la voie publique en plein soleil, avec l'effet serre en plus et moins l'obligation de vous regarder dans les yeux...
Inutile de dévier sur ce Gims, ça fait le négroguyanaisquandmêmecon. Désagréable.

Répondre Signaler au modérateur