France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
ANTILLES

Le braqueur qui a posé avec Macron à Saint-Martin arrêté pour stupéfiants !

17.10.2018
La fameuse photo d'Emmanuel Macron avec le braqueur le 30 septembre dernier lors de sa visite aux Antilles à Saint-Martin
C'est ce qui s'appelle un retour de flammes. Le jeune braqueur, Reaulf Fleming, qui avait posé à droite du président Emmanuel Macron à Saint-Martin, vient d'être arrêté par les gendarmes pour possession et transport de stupéfiants. Il a réussi le double exploit de se rebeller au moment de son interpellation, en s'en prenant aux forces de l'ordre selon une information du journal local Le Pélican.

La photo avec le président de la République avait provoqué un tollé sur internet, l'autre jeune homme, torse-nu, ayant fait un doigt d'honneur, devant l'objectif, aux côtés du président souriant. Marine Le Pen avait qualifié ce cliché "d'impardonnable" pour le Rassemblement National, ou encore de "doigt d'honneur à la République" selon Eric Ciotti chez Les Républicains.

Contrôlé par les gendarmes près de son domicile, à Quartier d’Orléans, alors qu’il se trouvait avec un groupe d’une dizaine d’individus, Reaulf Fleming a tenté de prendre la fuite. Pendant sa course, le jeune braqueur, condamné en avril 2015 à cinq ans de prison ferme, a laissé tomber un sachet contenant 25 cachets d’ecstasy et du cannabis.

Rattrapé par les gendarmes, le jeune homme âgé de 22 ans s’est rebellé, donnant des coups de pied aux forces de l’ordre. Il a été jugé en comparution immédiate ce matin devant le tribunal correctionnel de Marigot, le chef-lieu de Saint-Martin, et a écopé de 8 mois de prison dont 4 avec sursis.