France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Congés bonifiés : Macron fait retomber la tension

Samedi 15 juin 2019
Congés bonifiés : Macron fait retomber la tension
Payet et Gérard Mounichy du syndicat Sud - FXG

Le gouvernement semble revenir sur la réforme des congés bonifiés : les agents pourront conserver le régime actuel ou choisir de partir moins longtemps, plus souvent dès l’été 2020.

La mobilisation des fonctionnaires ultramarins qui s’est tenue hier matin devant Bercy, à Paris, n’a pas eu le même succès que celle du 28 mars. Le mouvement contre la réforme des congés bonifiés avait alors rassemblé quelque 2 000 manifestants venus aussi bien des organisations syndicales CGT, Sud, FO, UNSA, Solidaire que des associations comme le Codium ou encore les Foulards marrons. Ils étaient moins de 500 cette fois. Certains attribuent cela au rétropédalage engagé par le gouvernement.

Le 28 mai, Annick Girardin déclarait devant l’Assemblée nationale que le gouvernement allait « prendre le temps de la concertation avec les associations, avec les syndicats et bien sûr avec les parlementaires » et précisait : « Il n’est nullement question ici de remettre en cause ce droit. »

Pour autant, la concertation promise n’a pas encore eu lieu et, comme le 28 mars, les syndicats n’ont pas obtenu d’audience à Bercy vendredi matin. « Notre fédération, explique Casimir Largent, CGT Outremer, a demandé un rendez-vous depuis plus de trois mois et nous n’avons pas eu de réponse. Ça fait deux fois qu’on vient ici et on n’a pas non plus été reçus. »

« La réforme de trop »

Et la colère est toujours là : « Après les attaques sur l’île de La Réunion avec la désindexation de la fonction publique hospitalière, explique Gérard Mounichy du syndicat Sud, la réforme des congés bonifiés est une attaque de plus contre les Domiens parce qu’elle est discriminatoire. C’est la réforme de trop. »

Vendredi matin, les organisateurs de la manifestation ont fait passer, via les agents des Renseignement territoriaux, leur désir d’être reçus « même par un conseiller ». Réponse officielle : « Olivier Dussopt [le secrétaire d’État, ndlr] n’est pas là. » Patricia Silvestre, Sud Santé, dénonce elle aussi cette porte close : « Personne ne nous a consultés et nous n’avons toujours pas de rendez-vous... La ministre des Outre-mer a dit qu’il n’y avait pas d’urgence et qu’elle acceptait de revenir sur la réforme, on ne peut que la croire mais elle n’est que ministre des Outre-mer, on sait très bien qu’il y a quelqu’un d’autre derrière. Si, effectivement, plus haut, on décide de sortir cette réforme, ils la sortiront. »

Le choix sera possible

Et, effectivement, mercredi, l’Élysée, à l’issue de l’entretien du président de la République avec le président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus, a publié un communiqué qui semble « sortir » la réforme : « Les agents publics concernés par la réforme des congés bonifiés pourront conserver le bénéfice du régime actuel ou choisir de partir ”moins longtemps, plus souvent” dès l’été 2020. »

Les actions envisagées par les syndicats, le 22 juin toujours devant Bercy, et le 6 juillet à Orly, ont été suspendues. Les syndicats devraient se concerter avant d’agir ou pas début juillet. Tout dépend de la manière dont vont être concrétisées les annonces de l’Elysée.

FXG, à Paris

manifestation contre la réforme des congés bonifiés devant Bercy - FXG
Manifestation contre la réforme des congés bonifiés : Casimir Largent, CGT Outremer (à droite) - FXG

Un peu moins de 500 personnes, hier, devant Bercy, à Paris, pour manifester contre la réforme des congés bonifiés / photos FXG

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une