France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SAMEDI LA SEMAINE VUE PAR LES GUYANAIS

« La voix de Mélia Rey a impressionné »

Marlène CLÉOMA Samedi 27 octobre 2018
« La voix de Mélia Rey a impressionné »
(Marlène CLÉOMA)

Le flow de la jeune Mélia à The Voice Kids, les violences à l'école, la Semsamar, l'autorisation de forer pour le groupe pétrolier de Total, l'exonération des charges sociales, l'inauguration du marché de Mont-Lucas, la lutte contre le cancer du sein, la création d'un parti politique. Autant de sujets qui ont été évoqués dans l'actualité de ces derniers jours. Mais que retiennent les Guyanais ? Nous sommes partis à leur rencontre.

UNE PROFESSEURE MENACÉE AVEC UNE ARME FACTICE
La vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux. On y aperçoit un élève menaçant sa professeure avec une arme factice. Un acte qui a suscité de nombreuses réactions des enseignants, mais aussi du public, sur les réseaux sociaux. Les faits se sont produits dans l'Hexagone, mais ils n'ont pas laissé insensible les Guyanais qui mettent en lumière les comportements nuisibles que doivent subir les enseignants au quotidien. Comme le dit Ludovic Diman, porte-parole de Steg-UTG : « C'est très compliqué d'enseigner. » Espérons que nos élèves en prennent conscience.
LE GÉANT PÉTROLIER TOTAL DÉCROCHE LES AUTORISATIONS DE FORER
La nouvelle est tombée en milieu de semaine : le géant pétrolier Total vient d'obtenir l'autorisation préfectorale permettant de commencer ses exploitations dans les eaux guyanaise. Une « victoire » pour le président de la Collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre. Le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane, lui, condamne une attitude irresponsable en totale contradiction avec les choix de préserver le climat et notre biodiversité. Le Collectif se dit prêt pour le bras de fer qui s'engage contre le géant pétrolier.
MELIA REY MET TOUT LE MONDE D'ACCORD
De Guyane à Paris et de Paris à la Guyane, Melia Rey a mis tout le monde d'accord en participant à The Voice Kids, la célèbre émission de la plus belle voix, diffusée sur TF1. Sa voix et sa prestation sur un titre de Bob Marley ont conquis les coaches de l'émission. Depuis, tout le monde s'enflamme pour la petite protégée de Kiko Rey. On lui souhaite un très bon parcours et de continuer représenter la Guyane comme elle le fait si bien. Et, comme elle le dit elle-même : « Big up! »
Jean Robert, travaille dans le transport : « Un professeur, c'est comme un membre de la famille »
« C'est vrai que c'est arrivé en Métropole (à Créteil), mais je trouve inadmissible d'avoir un tel comportement envers un professeur. Peu importe la raison de ce jeune, il ne doit pas réagir de la sorte. Les professeurs doivent être considérés par nos jeunes comme des membres de la famille car, après les parents, ce sont eux qui éduquent nos jeunes, d'un point de vue sociétal. Ils méritent le respect. »
Elena et Laura, travaillent au Char : « Nous débarquons de Madrid »
(Marlène CLÉOMA)
« Nous sommes arrivées il y a peu, mais nous aimons déjà le soleil de Guyane. Pour ce qui est de l'actualité, et notamment en Espagne, c'est l'époque du vote du budget, mais les politiciens n'arrivent pas à se mettre d'accord. Il y a toujours la Catalogne qui a des envies d'indépendance, ils veulent se détacher de nous. Dommage! »
Makendy, travaille dans la sécurité incendie : « La Guyane en grand »
(Marlène CLÉOMA)
« J'ai surtout constaté que le carburant ne cesse d'augmenter ces derniers jours, c'est juste hallucinant. À ce rythme, on se demande où est-ce que ça va aller. Mis à part ça, comme tout le monde, j'ai été séduit par la prestation de Mélia à The Voice Kids : elle a été au top, la Guyane en grand. Mais c'est dommage d'attendre de passer par là pour reconnaître le talent de nos jeune. Peut-être que c'est à cause du manque de structure...Désormais nous devons la soutenir en votant, car elle ne représente pas une ou deux personnes, elle représente les Guyanais. Il faut que l'on soit solidaire. »
Adrian, réceptionniste à Central Hôtel : « Les enfants n'ont pas à être dehors à 23 heures »
(Marlène CLÉOMA)
« Je ne sais comment on peut expliquer qu'à 23 heures, des enfants soit encore dehors en train de saccager des poubelles, magasins, etc. Je me demande où sont les parents. Même si c'était pour les femmes, j'ai bien aimé participer à la marche pour le dépistage du cancer du sein, dimanche dernier. »
Rodener, travaille dans la sécurité incendie : « Une belle initiative pour le développement du Péyi »
(Marlène CLÉOMA)
« Le marché de Mont-Lucas, je salue l'initiative : c'est une bonne chose pour le développement de la Guyane. J'ai été choqué par cette vidéo, qui a circulé sur les réseaux sociaux ou l'on voit un homme blanc insulter une femme noir. C'est dommage de constater encore ces faits à cette époque. »
Mariana et Déborah, professeures de portugais : « Le service des transports est nettement meilleur ici que chez nous »
(Marlène CLÉOMA)
« Nous avons découvert les transports ici. Au départ, nous appréhendions un peu, mais le service est meilleur que ce que l'on a pu entendre. Le bus n'est pas tout le temps chargé, comme chez nous au Brésil ou ailleurs. C'est mieux que ce que nous pensions. Dimanche, ce sont les élections au Brésil. Nous préférons penser que Bolsonero ne passera pas pour ne pas porter la poisse. On espère de tout coeur que le peuple va prendre conscience car nous ne voulons pas d'un dictateur pour notre pays. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

dtc97300 28.10.2018

Big up...le sens de la formule...lol

Répondre Signaler au modérateur