France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Politique

Georges Patient parle finances locales avec Sophie Charles

B. D. Jeudi 22 août 2019
Georges Patient parle finances locales avec Sophie Charles
Dans le cadre de sa mission sur les finances publiques le sénateur Georges Patient a rencontré Sophie Charles, maire de Saint-Laurent - BERNARD DORDONNE

Mardi, Georges Patient a rencontré Sophie Charles, le maire de Saint-Laurent du Maroni, pour évoquer avec elle les dotations financières de l’État.

Le sénateur Georges Patient a reçu du Premier ministre Édouard Philippe une mission ayant pour objet les finances des collectivités locales en outre-mer.

Le rapport présentant les conclusions et recommandations devra être remis au plus tard le 15 septembre prochain afin de pouvoir en tenir compte dans la préparation du futur projet de loi de Finances pour 2020.

Dans le cadre de cette mission réalisée conjointement avec le député Jean-René Cazeneuve, le sénateur guyanais, qui a beaucoup travaillé sur ces questions, a déjà rencontré de nombreux élus du département dont le président de la CTG.

Mardi, Georges Patient est allé à la rencontre de Sophie Charles, le maire de Saint-Laurent, pour lui rappeller, comme il le fait pour chacun de ses interlocuteurs rencontrés dans le cadre de sa mission, les objectifs principaux du gouvernement inscrit dans la lettre de mission du Premier ministre : restaurer des marges de manœuvre pour les budgets locaux Outre-mer et améliorer l’efficacité des procédures d’accompagnement et de contrôle.

Dans un souci d’équité

Pour les porteurs de la mission, il s’agit d’étudier les ressources des collectivités locales, en particulier la question des dispositifs de péréquation, ces mécanismes financiers de redistribution qui visent à réduire les inégalités entre les collectivités.

Lors de cet échange, Sophie Charles a fait part au sénateur des demandes qu’elle avait déjà adressées au président de la République Emmanuel Macron, lors du Grand débat national et au ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, lors de sa visite à Saint-Laurent au mois de juin dernier.

Pour argumenter son dossier, le maire de la capitale de l’Ouest a indiqué que la dotation globale de fonctionnement (DGF) versée à la commune n’est pas calibrée à la hauteur de la réalité des besoins de la ville. Elle a donc demandé au sénateur Georges Patient, dans un souci d’équité républicaine, une révision du mode de répartition de façon à doter la commune des moyens financiers auxquels elle a droit a encore souligné le maire pour convaincre le parlementaire de la réalité des besoins financiers de la ville.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une