En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
EN BREF

Lénaïck Adam perd un soutien de poids

B. D. Samedi 13 janvier 2018
POLITIQUE.C'est par un laconique message que Jean-Philippe Dolor, l'ancien directeur des services de la commune d'Apatou a informé qu'il ne dirigerait plus la campagne de Lénaïck Adam dont il a été le plus fervent supporter en juin 2017 : « J'ai décidé de quitter l'équipe de campagne de Monsieur Lénaïck Adam, candidat déclaré aux prochaines élections législatives. » Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette déclaration va faire l'effet d'une bombe dans le milieu politique de l'Ouest guyanais et notamment chez les militants du député sortant. Jean-Philippe Dolor, ancien président des jeunes du Parti socialiste guyanais a un poids politique indéniable. Lénaïck Adam, le député sortant, a confirmé le différend tout en regrettant la diffusion d'un message de son ancien compagnon de route. « Dans toutes les campagnes électorales, il y a des désaccords. Jean-Philippe Dolor et moi-même, nous ne nous sommes pas entendus sur certains points. On a donc décidé de partir séparés pour cette élection législative partielle » , analyse Lénaïck Adam.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire