France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les maires de Guyane dans la salle des fêtes de l'Elysée

FXG, à Paris Jeudi 31 Janvier 2019 - 14h06
Les maires de Guyane dans la salle des fêtes de l'Elysée
Emmanuel Macron écoute une élue lors du lancement du grand débat national devant les maires normands à Grand Bourgtheroulde, dans l'Eure, le 15 janvier 2019 - Ludovic MARIN (AFP)

Le président de la République reçoit ce vendredi à partir de 15 heures les maires d’Outre-mer à l’Elysée ainsi que les présidents d’exécutif, les préfets et les parlementaires d'Outre-mer, pour échanger avec eux à l’occasion du grand débat national.

Emmanuel Macron a choisi de les inviter à Paris pour se livrer à l'exercice qu'il a initié avec les maires de l'Eure, puis du Lot et de la Drome : un long "one président show" suivi d'un échange avec la salle. Pour nos élus ultramarins, les frais de déplacement sont à leur charge, même si quelques uns laissent entendre que certains d'entre eux ont pu recevoir un petit coup de main du Château pour venir. Presque tous ont profité du voyage pour assister, la veille, aux voeux de la ministre des Outre-mer, rue Oudinot. Une cérémonie toujours très courue pour ses rhums vieux et la qualité de son buffet !

Le rendez-vous élyséen débute par un déjeuner à l'hôtel de Marigny, l'annexe de l'Elysée. C'est Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, qui présidera la table. Car pour accueillir ses 200 invités, Emmanuel Macron a convoqué, outre sa ministre des Outre-mer, les co-animateurs du grand débat national, Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités Territoriales (qui ne cache pas son tropisme pour les Outre-mer), et Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. En ouverture, les élus installés dans la salle des fêtes tout juste relookée couleur gris taupe, écouteront le "propos introductif" du président. Puis le débat, animé par Annick Girardin, débutera par un focus sur le thème de la vie chère, suivi d'un autre sur l'emploi avant une séquence de questions ouvertes des maires d'outre-mer au président de la République.

Le président de l'association des maires de Guyane David Riché n'est pas du voyage pour des raisons de santé. Véronique Jacaria, maire de Saint-Élie et première vice-présidente de l'association, assure l'intérim. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

gerard 02.02.2019
undefined

undefined

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
1 commentaire