France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les trottoirs du centre de Cayenne refaits

Lundi 22 Juillet 2019 - 03h00
Les trottoirs du centre de Cayenne refaits
Réfection trottoirs - Angelique GROS

Les travaux de réfection des trottoirs des rues Lallouette, François-Arago, Lieutenant-Becker et de l’avenue Gaston-de-Monerville débutent aujourd’hui. Ils doivent améliorer l’accessibilité pour les handicapés. Ils seront achevés vers la fin de l’année.

Aïe ! Il s’agit d’une onomatopée qui résonne dans les rues du centre-ville de Cayenne quand un piéton se coince le pied dans un des nombreux trous des trottoirs. En 2017 et 2018, la mairie a poursuivi la réfection des trottoirs des rues Christophe-Colomb, Dr-Sainte-Rose et de la place Schoelcher. Un nouveau programme de réfection, estimé à environ un million d’euros, commence aujourd’hui, après huit mois sans travail. Le chantier va d’abord s’installer sur la rue Lallouette. Le tronçon entre la rue Félix-éboué et le boulevard Nelson-Mandela sera refaite. Ces travaux seront réalisés sur un côté du trottoir à la fois, ce qui supprimera provisoirement les places de stationnement du côté en question mais ne bloquera pas la circulation.

Le trottoir existant sera démoli pour être reconstruit à neuf en respectant les critères d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Le trottoir sera donc abaissé aux différents carrefours et muni de bandes podotactiles. Les gouttières sur le domaine public seront connectées au réseau d’eau pluviale.

Les travaux sur ce premier tronçon doivent s’achever d’ici la rentrée scolaire. Ils se poursuivront rue François-Arago, sur la partie comprise entre l’avenue du Général-de-Gaulle et la rue du Lieutenant-Becker.

Le stationnement payant revient sur le tapis

Les travaux s’achèveront d’ici à novembre ou décembre, avec l’avenue Gaston-de-Monerville et la rue du Lieutenant-Becker ainsi que la section entre la rue Arago et la rue du Dr-Sainte-Rose. « C’est bien que ça se fasse pendant les vacances car pendant la période des fêtes c’est pénalisant pour nous », explique Franceneige Cevaer, gérante de la boutique Confettis et unique commerçante présente vendredi, à la réunion d’information organisée par la mairie.

Quant à une amélioration de l’aménagement urbain avec de nouvelles pistes cyclables ou des espaces vert par exemple, ce n’est pas pour tout de suite. « Nous avons pris une délibération (au conseil municipal du 12 juillet, ndlr) approuvant la sélection d’une assistance à maîtrise d’ouvrage pour la passation d’un contrat de concession visant à l’instauration du stationnement payant. C’est dans ce cadre que l’on compte retravailler l’aménagement des espaces urbains », explique la ville. L’appel d’offres pour assistance à maîtrise d’ouvrage va être lancé dans les prochains jours mais même dans le meilleur des cas, le stationnement payant, en gestation depuis de nombreuses années, ne sera pas mis en place avant 2021. Les recettes devraient selon la mairie, « servir à la réfection de la voirie ».

Angélique GROS

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
1 commentaire