France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Régina-Kaw : les moments forts du second tour des municipales

B.D. Dimanche 29 Avril 2018 - 12h41

Afficher toutes les miniatures

Ce qu'il faut retenir du second tour des élections municipales pour les 430 inscrits de Régina-Kaw en ce dimanche. La participation est en hausse. 

• Premier moment de la matinée : Pierre Désert, élu dès le premier tour, et Justin Anatole, présent au second tour, se sont rencontrés devant le bureau de la mairie, où les deux anciens maires se sont donnés une accolade. 

• À retenir également, la rupture de stock des bulletins d'Antoine Madère, candidat isolé (sans groupe) de ce second tour. ??

• Justin Anatole a lui constitué un groupe de quatorze candidats. Pierre Désert mène lui un groupe de dix candidats. Cinq candidats de son groupe ont été élus dès le premier tour. Céline Parent, candidate isolée du premier tour a rejoint la liste conduite par Pierre Désert.

• À 11h00, au bureau de vote de Régina, seuls les bulletins des listes de Pierre Désert et Justin Anatole étaient encore disponibles. Ceux de la liste d'Antoine Madère ont été épuisés, tandis que ceux du maire sortant Michel Quammie n'étaient pas arrivés à l'ouverture du bureau. ??

• Le président de la CTG Rodolphe Alexandre est arrivé à 12h30 à Regina. Il a été accueilli par Pierre Désert, également vice-président de la Collectivité. Si Désert est élu maire de Regina-Kaw, il s'agira du seul maire de Guyane étiqueté Guyane Rassemblement

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Ergo sum 01.05.2018
Féfé

Pas que Régina. La Guyane dans son ensemble est AU-DELA limite de l'exercice démocratique.
Toujours les mêmes raisons : incompétence, manque de volonté et d'envie et bien d'autres, imposées de l'extérieur.
La qualité de ses élus en est la démonstration.

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 30.04.2018

Le problème est de savoir si dans un village comportant si peu d'habitants, il y a beaucoup d'administrés ayant les compétences, la volonté, le temps et surtout l'envie de s'investir pour leur commune. Pas sûr. C'est un peu la limite de l'exercice démocratique.

Répondre Signaler au modérateur
jess 30.04.2018

l'argent la corruption continuez ainsi ne pleurez pas ensuite

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 29.04.2018

Vous avez vraiment besoin de deux ou trois ans de plus pour voir ?
Il vous faut combien de temps pour synthétiser une conclusion des expériences sans arrêt répétées ?
Expériences avec Désert maire comme avec tout autre, bien entendu.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 29.04.2018
PRESIDENTE

Il est urgent que la mairesse de cayenne remplace ce rodolphe

Répondre Signaler au modérateur
interrogation 29.04.2018

on peut se demander quel est le but réelle de cette élection.

les administrés ont-il vraiment une vison d'avenir?

rendez-vous dans 2 ans ou trois pour voir la direction que prendra la commune

Répondre Signaler au modérateur