France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

« Si nous n’engageons pas les crédits pour construire le lycée sur Copaya, l’argent repartira »

Serge Smock, maire de Matoury, troisième ville de Guyane, revient sans concession sur les dossiers qui marquent l’actualité de sa commune. Il conduira une liste aux municipales en 2020 si la population le pousse.

Concernant le grand débat national, avez-vous un message pour Emmanuel Macron ?

Je n’ai pas pu répondre à l’invitation du président de la République car notre ville organisait pour la première fois deux temps forts du patrimoine culturel guyanais : un traditionnel vidé matinal et la parade du tour de l’Île qui ont drainé entre 5 000 et 6 000 personnes à Matoury. J’ai donc transmis au président de la République un courrier (publié dans le FA Guyane du 6 février). J’ai récapitulé tous les sujets...

France-Guyane 1313 mots - 11.02.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres