France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Une élection très serrée en perspective

Hermann ROSE-ELIE Jeudi 01 mars 2018
Une élection très serrée en perspective

Le premier tour de la législative partielle de dimanche dans la deuxième circonscription devrait livrer son lot de surprises tant au niveau de la participation que des intentions de vote.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les électeurs de la seconde circonscription ne sont pas indécis.
À 72 heures du premier tour de scrutin, leur choix semble déjà fait puisque 76% d'entre-eux affirment déjà savoir qu'elle sera la nature de leur vote.
Il faut dire que cette législative partielle bénéficie d'une très large médiatisation depuis l'annulation du précédent scrutin en décembre. Une large communication qui contribue sans doute à la sensibilisation du plus grand nombre sur le terrain.
Si le regain d'intérêt pour ce rendez-vous électoral peut d'ores et déjà réjouir certains candidats, l'euphorie de ceux-là sera bien évidemment nuancée par le fait que « faire son choix » ne signifie pas voter pour quelqu'un.
Il conviendra d'observer le déroulement des opérations, dimanche pour analyser l'impact du vote blanc et/ou de l'abstention.
« UN ÉLAN CITOYEN »
L'autre bonne note à attribuer à la population de cette circonscription est la détermination qui l'anime en vue de l'élection. En effet, 76% de ceux et celles qui ont été interrogés dans les communes concernées envisagent bien de se rendre dans l'un des bureaux pour accomplir leur devoir électoral.
UN QUARTÉ QUI SE DÉTACHE
Dans l'optique d'un premier tour, ce « réflexe citoyen » annoncé n'est pas négligeable, reste maintenant à découvrir quels sont ceux qui bénéficieront de cet élan de détermination affiché par les inscrits.
Si l'on se base sur les intentions de vote de cette population de la seconde circonscription, comme on pouvait s'y attendre et compte-tenu des enjeux, le scrutin s'annonce plus que serré.
Quatre candidats semblent se détacher, avec un duel annoncé entre les deux qui s'étaient retrouvés au second tour, le 17 juin 2017 : Lénaïck Adam et Davy Rimane. Ce jour-là, seulement 56 voix les avaient séparés au bénéficie du premier cité : la suite, on la connaît... José Makébé et David Riché complètent ce quarté. Si Richard Joigny se stabilise à moins de 6%.
Toujours selon le sondage commandé par France-Guyane, les trois autres candidats du premier tour : Georges Mignot, Jérôme Harbourg et Jean-Philipe Dolor se placent sous cette barre fatidique des 5%, qui permet généralement aux candidats d'être remboursés de leurs frais de campagne.
DIX HEURES POUR UN NOUVEAU DÉPUTÉ ?
C'est donc comme annoncé, une élection à fort suspense qui s'annonce dimanche, lorsqu'ouvriront les 56 bureaux de vote des 14 communes de la seconde circonscription à 8 heures pour se refermer à 18 heures.
On connaîtra alors le nom de ceux qui pourraient se retrouver en ballotage ou dans le cadre d'une triangulaire pourquoi pas, si cette tendance d'une ample participation se confirme.
Avez-vous l'intention de vous déplacer dans un bureau ? (infographie SZ)
Avez-vous déjà fait votre choix ? (infographie SZ)
REPÈRES. Sondage : mode d'emploi
L'équipe de Guyane Business Consulting s'est mobilisée durant une semaine pour interroger 250 personnes majeures, qui habitent la circonscription.
La junior entreprise de l'École de gestion et de commerce a interrogé avec minutie les résidents des quatorze communes concernées, proportionnellement au nombre d'habitants de chacune d'entre elles.
Les 14 communes de la circonscription
Saint-Laurent du Maroni - Kourou - Sinnamary - Iracoubo - Mana - Awala-Yalimapo - Apatou - Grand-Santi - Papaïchton - Maripasoula - Saint-Élie - Montsinery-Tonnégrande - Macouria - Saül
LE RAPPEL
- Les résultats du sondage exclusif France-Guyane / Guyane Business Consulting
Davy Rimane ( France insoumise) 14%
Lénaïck Adam ( LRem) 13%
José Makébé (sans étiquette) 11%
David Riché ( Divers gauche) 6%
Richard Joigny (PPG) 5%
Geogres Mignot (UPR) 4%
Jérôme Harbourg (Front national) 3%
Jean-Philippe Dolor (sans étiquette) 2%

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

interrogation 01.03.2018

c'est une bien bonne question

Répondre Signaler au modérateur
Biboo 01.03.2018

Pourquoi faire figurer Richard JOIGNY en fin de tableau, alors que selon les chiffres, son nom devrait être placé en 5ème position juste après D. RICHE? je cherche la logique qui a présidé à cela, mais je ne la trouve pas. On peut m'éclairer?

Répondre Signaler au modérateur