France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Hommage en tenue de kimono à Jean-Jacques Rostan

B. D. Mercredi 16 Janvier 2019 - 14h38
Hommage en tenue de kimono à Jean-Jacques Rostan

La grande famille du karaté et des arts martiaux de Guyane ont accompagné, mardi, Jean-Jacques Rostan, l'homme qui a introduit le karaté en Guyane, à sa dernière demeure. Habillés en tenue de kimono, la famille du karaté a fait une haie d'honneur à l'entrée du cercueil à la chapelle Saint-Antoine, où s'est déroulé les funérailles de Jean-Jacques Rostand.

Jean-Jacques Rostan a introduit le karaté en Guyane, et contribué à la structuration de la discipline en créant le karaté-club de Guyane, le karaté-club de Kourou et celui de Saint-Laurent. Il a contribué à la venue en Guyane de nombreux professeurs d’arts martiaux et a lui-même été le maître de plusieurs générations de Guyanais. A l'époque, comme il n'avait pas de dojo à sa disposition, c'est dans un garage qu'il a commencé les entraînements.

Plusieurs karatékas qui ont eu l’insigne honneur d’être l’un de ses disciples dont Anthony Joseph 6eme dan, Pierre Stephenson, Ho Tam-Chay, les frères Constant, Jean Claude Surlemont, Anne-Marie Read et Rodolphe Alexandre le président de la collectivité territoriale de la Guyane, lui ont rendu un dernier hommage en assistant aux obsèques de Jean-Jacques Rostan en tenue de kimono.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
5 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire