France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les volontaires du SNU sont de retour

Michel LE TALLEC Lundi 1 Juillet 2019 - 03h20
Les volontaires du SNU sont de retour
Certains des jeunes partis effectuer leur service national universel dans l'Hexagone, samedi à leur retour à l'aéroport. - Michel Le Tallec

Cent vingt-quatre jeunes Guyanais sont rentrés chez eux, après avoir passé deux semaines dans l’Hexagone, dans le cadre du service national universel (SNU).

Le hall des arrivées de l’aéroport Félix-Éboué est en général assez encombré lors des retours des vols quotidiens venus de l’Hexagone. Samedi après-midi, il était particulièrement bondé ! Les raisons d’une telle affluence ? Le retour au péyi des 124 jeunes partis accomplir leur service national universel (SNU) de l’autre côté de l’Atlantique.

« Ils ont passé une quinzaine de jours dans différents lieux, répondant en cela à la nouvelle mouture du service national tel que voulu par le président de la République, détaille Louis-Félix Wil-liam, directeur de cabinet du recteur. Cette opération a été menée conjointement par la préfecture et le rectorat. La Guyane a été le seul territoire d’Outre-mer à envoyer de jeunes volontaires vers l’Hexagone. Et aussi à en accueillir, bien sûr (lire nos précédentes éditions) ! »

Certains seront le 14 juillet sur les Champs-élysées

La totalité des jeunes partis accomplir leur SNU n’est pas rentrés : une dizaine d’entre eux sont restés sur place. Ils participeront aux cérémonies du 14 juillet sur les Champs-Élysées, à Paris.

« À refaire ? Je ne sais pas... »

« J’étais à Vesoul et j’ai beaucoup apprécié la visite de la base aérienne. Tout s’est bien passé, même si j’ai eu un peu de mal avec la chaleur. C’était la canicule, là-bas! Si c’était à refaire? Peut-être, je ne sais pas... »

Nathalie - Michel Le Tallec
« Une expérience très positive »

« Au début, c’était un peu dur... Pas de repère, j’étais perdu. Puis, très vite, des liens se sont créés et l’aspect vie de groupe a fini par me séduire. En conclusion, une expérience très positive. »

Milo - Michel Le Tallec
« Ça crée du lien entre nous »

« Le plus difficile pour moi  ? Le réveil, tôt le matin  ! Et j’aurais aimé faire plus de sport. Mais les exercices militaires, ça m’a plu et aussi la façon de faire des interventions. Et puis, ça crée du lien entre nous. »

Josh - Michel Le Tallec

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Gérard Manvussa 01.07.2019

Pourquoi ne peut-on commenter l'article vélo ? Avec un vainqueur martiniquais de plus de 40 ans sur une course par étapes, ce qui démontre toute la vitalité des jeunes cyclistes locaux...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une