En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un 1er mai saint-laurentais

Karine Bangil Mercredi 02 mai 2018
Un 1er mai saint-laurentais
1. Une manifestation est toujours l'occasion de faire passer des messages, comme ici, sur le changement statutaire de la Guyane. (Karine Bangil)

Ils étaient une centaine, hier, à participer à la manifestation des travailleurs organisée cette année à Saint-Laurent du Maroni. Syndicalistes et travailleurs ont défilé main dans la main pour rappeler qu'ils « lutteront tant que le travailleur ne sera pas totalement respecté et entendu » . Sud éducation Guyane, syndicalistes du centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog), employés du Centre national d'études spatiales (Cnes) de Kourou ont répondu à l'appel de l'Union des travailleurs guyanais (UTG).

2. La manifestation a marqué une halte devant le centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog) pour commémorer la pose de la première pierre symbolique du futur pôle universitaire, installée par la manifestation populaire du 28 mars dernier. (Karine Bangil)
3. Une centaine de manifestants ont participé à la traditionnelle fête des travailleurs. (Karine Bangil)
4. De gauche à droite : Ghislaine Polony, Ruud Bahadur et Patricia Simonard, syndicalistes à la Collectivité territoriale, ont fait le déplacement jusqu'à Saint-Laurent. (Karine Bangil)
5. L'UTG de la mairie d'Apatou était également présente dans le cortège. (Karine Bangil)
6. Maurice Pindard de l'UTG, donne le départ de la marche commémorative d'hier. Mardi, le slogan repris en coeur était « Dans la rue! » (Karine Bangil)
7. La marche du 1er mai s'est terminée sur la place du marché de Saint-Laurent. (Karine Bangil)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire