France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Tour de Guyane 2019

30ème édition - Tour cycliste de la Guyane

  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Une première mise en bouche

Alain PAULMIN Samedi 17 Août 2019 - 03h00
Une première mise en bouche
ARCHIVES

La première étape du Tour de Guyane s’annonce très mouvementée entre la CTG, d'où est donné le départ, et la Ville de Macouria. 149 km sont au programme de cet après-midi.

Un magnifique peloton est attendu pour les premiers coups de pédale de la 30e édition du Tour de Guyane, cet après-midi. Décisif pour certains, capitale pour d’autres, il ne faudra pas rater cette première manche. Un enjeu qui se lisait sur toutes les lèvres lors de la présentation officielle, jeudi soir au Zéphyr, et surtout sur celles des coureurs locaux comme Damien Laversanne, chef de fil de l’USLM Orange. Soit dit en passant le peloton aura 1 284,01 km à parcourir cette année, entre le 17 et le 25 août.La première étape ne réserve pas de grosse difficulté. À qui le premier sprint et le premier maillot jaune ?

Une présentation sous les chapeaux de roue

Un public ravi, un spectacle de qualité une fois de plus. L’organisation de la CTG a été d’une grande réussite jeudi soir. Le ton a été donné pour cette 30e édition avec la présence des neuf équipes invitées auxqueles il faut ajouter les équipes locales, soit un total de 108 coureurs. C’est José Blézes, le maître de cérémonie et speaker officiel du Tour, qui a ouvert les hostilités dans une salle du Zéphyr à craquer. Le président du comité cycliste Jean-Yves Thiver ponctuant les nombreux discours des officiels.

La cérémonies comprenait également la présentation des maillots et des différentes équipes, le tout agrémenté d’un plateau artistique riche en couleurs et bien ambiancé.

À noter qu'un vibrant hommage a été adressé à la Famille Daniel, par le biais d'un reportage vidéo de Claude Innocent, trois mois jour pour jour après le décès de Mamie Daniel, co-fondatrice du Vélo club guyanais.

La présentation de l'épreuve s'est déroulée jeudi soir, au Zéphyr / photo AP - hespels

 
Aujourd’hui : étape 1

Un premier sprint pour le maillot jaune, sur du plat, avec trois points chauds sont au menu de l’après-midi. Le départ sera donné à 14h face à la CTG et l’arrivée aura lieu à Macouria, après 149 km de course.

Lucien Buzaré, ancien cycliste et cadre de l’USLM Orange :

« Cette étape est propice au sprint. Personne ne voudra la rater et ce sera très mouvementé. On ne va pas gagner le Tour lors de cette première étape mais on peut le perdre. Il ne faudra pas louper la bonne échappée. Beaucoup d’escarmouches et peut-être qu’un groupe se formera pour le sprint final. Les invités, dont certains favoris, peuvent se faire piéger car il y aura un temps d’adaptation pour le peloton. Pour nos coureurs, on devrait sans doute voir aux avant-postes Patrice Ringuet, Damien Laversanne (champion de la Guyane), Myron Stanis, et bien d’autres. Mais le maître mot devra être la vigilance. »

Demain : étape 2

Deux tronçons sont au programme du jour. Le premier, un contre-la-montre de 10,4 km (Matoury-Rémire-Montjoly), avec un premier départ à 8h30. Le second est constitué d’une étape en ligne de 119,3 km, avec un départ (14h) et une arrivée donnés au stade Edmard-Lama, à Rémire-Montjoly.

Georges Tell Chef de vente chez Hyundai :

« Hier, les organismes auront déjà pris un petit coup. Dans ce contre-la-montre, je mise sur une victoire guyanaise avec Dilhan Will qui devrait faire exploser le chrono, surtout si ça s’est bien passé pour lui la veillessé un bon après-midi.

L’après-midi, avec l’étape en ligne on pourra d’ores et déjà y voir plus clair et démasquer de potentiels vainqueurs. Il faudra faire attention aux écarts car cette étape a le profil idéal pour un baroudeur. Je vois Patrice Ringuet. »

Le Tour en intégralité sur Guyane La 1ère

Pour la 30e édition du Tour de Guyane, les antennes radio, télé et Internet de Guyane La 1ère vont diffuser en intégralité l’épreuve. Pour la première fois de son histoire, le Tour sera diffusé en simultané et en direct à la télévision, sur le site web et sur les réseaux sociaux du média public. Le Mag du Tour fait son retour à l’antenne télé tous les soirs à 21 heures, présenté par Jean-Gilles Assard. La présentation télé de la course sera assurée par Thierry Merlin. Franck Sophie interviendra comme consultant. Jean-Gilles Assard et Corinne Bergeron seront sur les motos. En radio, le direct sera assuré par Fabrice Craig avec Athys Jaïr et Olivier Damon. Le magasine «  Roue libre  » diffusé le soir à 18h10 sur la radio sera lui présenté par Myrna Glennie. Et la rédaction web est gérée par Christophe Parfait. L’ensemble étant sous l’égide du rédacteur en chef Karl Sivatte et de Mickaël Roussin pour l’équipe technique.

Laurent Mickael : «  Je suis là pour guider les jeunes »

Le staff technique et le comité de Martinique m’ont sollicité pour participer à cette 30e édition du Tour de Guyane. Et c’est en toute logique que j’ai dit oui. J’aime le terrain guyanais et je me suis préparé en conséquence. Je serai avec des jeunes coureurs (Nubul, Laurendot, Cidolit) qui connaissent aussi la Guyane. Ainsi qu’avec Cédric Eustache, un coureur expérimenté qui connait bien aussi la Guyane. Pour Axel Carnier, ce sera une découverte. En tant que capitaine de route, mon rôle sera d’assurer la passation. Je suis là pour guider les jeunes mais surtout pour faire mieux que l’an dernier. Nous avons une bonne équipe, homogène. Il n’y a pas de leader désigné, c’est après les premières étapes que le leader se dégagera.

Laurent Mickael - AP
Cédric Locatin : «  L’objectif reste le maillot jaune »

«  Avec un groupe aussi soudé, l’objectif ne peut être que la gagne. C’est une équipe jeune, avec une bonne osmose. Kérane Barolin et Larry Lutin ont gagné au Tour de la Guadeloupe. L’objectif reste le maillot jaune, mes coéquipiers sont très motivés et en jambe mais on est venu pour se battre. On mettra quelque chose en place avec Fabrice Gène le coach mais sachez que nous sommes prêts et nous tenterons de faire plaisir aux nombreux supporters guadeloupéens en terre guyanaise. Le chrono reste un de mes points forts. Et si tout va bien, on ira chercher une place sur le podium. Si c’est la plus haute, ce serait encore mieux pour le club Guadeloupe mais on ne connaît pas encore la valeur de nos invités. On reste prudent.  »

[[841153]]