France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Yana Dòkò : une sélection « locale »

Guillaume REUGE Samedi 01 septembre 2018
Yana Dòkò : une sélection « locale »
Thierry De Neef (sélectionneur) et Jean-Claude Labrador (délégué au sports, CTG) dévoilent la liste de joueurs qui affronteront Anguilla le 7 septembre (GR)

À une semaine de son match de qualification pour la Gold Cup contre Anguilla, la sélection de Guyane de football a été dévoilée par son sélectionneur Thierry De Neef. Elle est composée à 98% de joueurs évoluants dans des clubs guyanais.

« J'ai carte blanche » , assure Thierry De Neef après avoir listé les 20 joueurs sélectionnés pour défier Anguilla sur ses terres, le 7 septembre, dans le cadre de la qualification de la zone Concacaf (1) pour la Gold Cup, prévue à la fin de l'année 2019. Vingt joueurs donc, dont seulement deux évoluants dans l'Hexagone. Un choix délibéré, justifié par le « potentiel » des « footballeurs locaux » , selon l'entraîneur qui s'est appuyé sur les performances des joueurs pour sélectionner « les meilleurs du moment, disponibles » .
UNE NÉGOCIATION PERMANENTE
La disponibilité, c'est bien là la difficulté pour les Yana Dòkò, sélection départementale qui manque de moyens de pression sur les clubs professionnels pour qu'ils libèrent leurs joueurs guyanais. Pas de Mike Maignan ou de Kévin Rimane donc et ce, malgré le rôle de lobbyiste joué par Bernard Lama auprès des clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Pourtant, les matchs officiels, comme celui contre Anguilla, se jouent sous la bannière de la Fifa qui libère des crénaux permettant aux joueurs professionnels d'être sélectionnés. « Nous sommes en négociation permanente avec les entraîneurs qui, même lorsqu'ils acceptent de nous confier leurs joueurs, se voient parfois opposer le véto de leur président. Certains dirigeants de clubs nous demande également de payer des assurances pour les Guyanais que nous sélectionnons » , précise Jean-Claude Labrador, vice-président de la Collectivité délégué aux sports.
SE QUALIFIER POUR LA GOLD CUP
Malgré ces limites, y compris financières, car la ligue de Guyane prend en charge les déplacements et compensations financières des sélectionnés, Thierry De Neef assure qu'il n'a pas reçu « de consignes » de la part de ses dirigeants pour constituer son groupe. « Notre objectif reste la qualification pour la Gold Cup et cela commence par un résultat à Anguilla, pas la plus grande nation du football, mais qu'il faut respecter. » L'actuelle sélection, « qui manque un peu d'expérience au haut niveau mais qui a l'avantage de bien se connaître » devra relever la tête après le 4-0 encaissé à domicile contre le Suriname, le 19 août. « L'objectif a toujours été le match contre Anguilla, pas contre le Suriname » , balaye le sélectionneur.
(1) La Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes.
La liste contre Anguilla
Gardiens : Souleyman Auguste (CSC de Cayenne), Donovan Léon (Brest).
Défenseurs : Marvin Torvic (Étoile de Matoury), Mickael Colino (Grand-Santi), Inrick Baal (CSC de Cayenne), Dylan Adam (Étoile de Matoury), Stryker Yousou (Étoile de Matoury), Teddy Adaoude (Étoile de Matoury), Raymond Jean-Jacques (CSC de Cayenne). Milieux : Miguel Haabo (Étoile de Matoury), Rhudy Evens (US Matoury), Jean-Eudes Lauristin (Étoile de Matoury), Steeve Alontoesa (Aguado), Joffry Torvic (Beauvais), Eric Swamme (Aguado).
Attaquants : Thomas Issorat (AS Remire), Warren Rino (AJ Saint-Georges), Joël Sarruco (Geldar de Kourou), Éric Alex (US Matoury), Orphéo Nalie (Kourou FC).
À noter l'absence de l'avant-centre Jules Haabo qui effectue des essais dans des clubs à l'extérieur du département.

Le calendrier des Yana Dòkò pour la qualification en Gold Cup
- Le 7 septembre contre Anguilla (ext)
- Le 11 octobre contre Saint-Vincent (dom)
- Le 20 novembre contre le Guyana (dom)
- En mars contre le Canada (ext)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire