France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Après les élections, les maires font leur mercato

Pierre-Yves CARLIER Jeudi 04 septembre 2014
D'ici quelques semaines, Yannick Labranche (en bleu) n'apparaîtra plus au côté du maire de Matoury Gabriel Serville (KS)

En mars, neuf communes sur vingt-deux ont changé de maire. Cela provoque des mouvements dans les équipes administratives et parfois des jeux de chaises musicales.

KOUROU. Le nouveau maire François Ringuet a bien avancé son recrutement. Le premier arrivé fut son directeur de cabinet, Rudy Stephenson, ancien attaché parlementaire de Chantal Berthelot. Au cabinet, il est secondé par Katia Ozier-Lafontaine, une ancienne du cabinet de Rodolphe Alexandre à la Région. Enfin, François Ringuet a recruté un nouveau directeur général des services (DGS), Philippe Cherdieu, qui officiait jusqu'alors à Apatou. Il remplace Jean-Claude Ali, parti à Maripasoula.
MARIPASOULA. À Maripasoula donc, Jean-Claude Ali est arrivé au côté du nouveau maire Serge Anneli comme DGS. Il remplace Richard Joigny.
PAPAÏCHTON. À quelques kilomètres, le nouveau maire de Papaïchton Jules Deïe est en train de constituer son équipe. L'ancien DGS, Lucien Davillars, était en disponibilité de la mairie de Kourou. Il est retourné dans sa commune d'origine pour s'occuper du programme de rénovation urbaine. Jules Deïe espère finaliser le recrutement de son successeur en octobre et celui d'un collaborateur de cabinet en janvier.
APATOU. L'ancien DGS est parti à Kourou. Philippe Cherdieu est tombé en disgrâce après les ennuis judiciaires du maire, dont l'équipe le soupçonne d'avoir fourni des éléments à la justice. C'est oublier un peu vite que l'enquête avait démarré avec l'incendie, toujours non élucidé, du groupe électrogène du village de Niou Campou. Réélu, Paul Dolianki n'a pas recruté de nouveau DGS. Il s'est en revanche adjoint les services d'un directeur de cabinet : Jean-Philippe Dolor, ancien responsable des jeunes du PSG à Maripasoula et ancien gestionnaire des marchés publics de l'hôpital de Saint-Laurent.
SAINT-LAURENT DU MARONI. L'ancien adjoint au maire Philippe Joan est devenu directeur de cabinet de Léon Bertrand, après les dernières municipales. Jessica Charlery, qui s'occupait déjà de la communication de la mairie, a également intégré le cabinet.
IRACOUBO. Cornélie Sellali-Bois-Blanc est en train de constituer son équipe administrative. L'ancienne directrice de cabinet, Sylvie Lazzarotto, proche de l'ancien maire Daniel Mangal et épouse de l'ancien conseiller municipal William Lazzarotto, n'est plus à la mairie.
SINNAMARY. Le maire Jean-Claude Madeleine va étoffer son équipe, à partir du 15 septembre. Il a recruté Alex Léveillé, journaliste à Guyane 1re radio, comme collaborateur de cabinet, pour un an.
MATOURY. Gabriel Serville a d'ores et déjà annoncé son souhait de se séparer de son DGS. « Il est évident, compte tenu de sa relation avec l'ancienne équipe, qu'il faut en changer » , explique le nouveau maire de Matoury. Il espère finaliser le recrutement de son successeur dans les prochaines semaines. Un nouveau responsable du service du Développement social urbain (DSU) est également recherché. Enfin, le maire a déploré, lundi, le décès de Raymond Germani, ancien directeur des affaires financières. Gabriel Serville avait déjà prévu d'étoffer une nouvelle direction des affaires financières.
CAYENNE. Dans le chef-lieu, les principaux changements se sont opérés au sein du cabinet de Marie-Laure Phinéra-Horth, qui entame son second mandat. Jean-Bernard Nilam-Ribal est reparti au ministère de l'Outre-mer. Françoise Loe-Mie a pris la direction des affaires culturelles. Mylène Francius, soeur de la DGS Aurore Francius, a été nommée « cheffe » (elle y tient) de cabinet.
SAINT-GEORGES. Quelques semaines après son retour aux affaires, Georges Elfort a critiqué les salaires versés au DGS et à la responsable de l'urbanisme. Le contrat de l'urbaniste n'a pas été renouvelé. Celui du DGS court jusqu'en 2016. « On étudie la procédure pour y mettre fin, sans que cela ne coûte davantage encore à la commune » , explique le maire.
RÉGINA. L'arrivée de Thierry Tuninetti, ancien de la mairie de Roura, à Régina, avait provoqué des remous. Très proche de l'ancien maire Justin Anatole, il est parti à l'arrivée de son successeur Michel Quammie. Celui-ci a nommé à la tête de l'administration municipale Magali Burdet, qui avait initié de nombreuses procédures contre les décisions de l'ancien maire.
Philippe Cherdieu (à l'arrière-plan) est le nouveau directeur général des services choisi par François Ringuet à la mairie de Kourou (PYC)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

kiki973 05.09.2014
Etrange, il me manque une info...

On remplace Dupont par Durand ; c'est bien mais un peu court. Un connard de droite à la place d'un connard de gauche ou vice versa. Sans être un obsédé du diplôme ; nous avons eu d'excellents hommes politiques comme rené Maunory à droite et à gauche Pierre Bérégovoy, c'était une autre époque... Cette article ne donne aucune information sur les CV de ces DGS et autres cadres de la fonction publique territoriale. On veut peut-être nous faire oublier qu'un Dupont est titulaire d'un diplôme passé en loge ou qu'un Durand a réussi ses examens passés dans un parti politique. Pas besoin de diplôme pour le personnel politique et ses auxiliaires en Guyane. Et les règles de la fonction publique territoriale ; c'est facile à contourner. On recrute des faisant-fonction ou on place les copains au cabinet.

Répondre Signaler au modérateur
monchou 05.09.2014
Recrutement de connards? Kiki, vous exagérez!

Kiki, vous êtes dur.... Traiter les uns et les autres de connards, ce n'est pas sérieux... De pistonnés oui, de fils et de filles de, oui, darrivistes sans conscience politique, oui, de personnes sonnant creux car ne maîtrisant pas leurs dossiers oui. Mais de connards non! Et tout cela sans preuves: non... Moi je dis creux car c'est vrai que la sortie du dircab de la ville de kourou sur les atsems dans un article précédent laisse penser fortement que ce dernier n'est pas en maitrise effectivement du sujet. Est il un connard pour autant, je ne pense pas. Je ne me permettrai pas...un peu fils de ou neveux de...ne maîtrisant pas un dossier pour l'instant mais un connard, là, vous êtes trop dur.... Sincèrement...

Répondre Signaler au modérateur
agathe973 04.09.2014

Mr Rudy Stephenson, maintenant que vous avez pris votre poste, pourriez vous répondre à votre téléphone. Voici déjà 1 mois que je tente de prendre un RDV avec le maire de Kourou. Merci.

Répondre Signaler au modérateur