France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Kourou

Les jeunes du SNU au Centre spatial

Jeudi 27 Juin 2019 - 03h20
Les jeunes du SNU au Centre spatial
Visite des jeunes du SNU au CSG - Aurélie Ponsot

Les 124 jeunes volontaires au service national universel ont visité hier matin le Centre spatial guyanais, en présence de Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. L’occasion de revenir avec eux sur les raisons de leur engagement et leurs impressions sur la Guyane. Aurélie PONSOT

.

Visite du CSG par les jeunes du SNU - Aurélie Ponsot
« On entend trop de clichés sur la Guyane »

« Je me suis engagée dans le SNU car plus tard je voudrai faire une carrière militaire, donc je me suis dis que ça pouvait être intéressant sur le plan de la discipline et des valeurs républicaines. Mais je recherchais également de la cohésion sociale entre jeunes, de l’entraide, de la communication car la solidarité c’est hyper important pour moi. J’ai aussi eu l’occasion de découvrir de nouvelles choses, notamment de prendre l’avion. J’ai beaucoup de chance, à 15 ans, d’aller en Guyane, de découvrir de nouveaux paysages, un nouveau mode de vie. C’est vraiment enrichissant. La Guyane me plaît énormément et peut-être que, plus tard, j’envisagerai une carrière militaire en Guyane. On entend beaucoup trop de clichés sur la Guyane, mais une fois qu’on y est, c’est différent. C’est génial. Il faut le voir, vraiment ! Je le conseillerai à des proches, à des amis. Le SNU m’apporte de la communication avec les autres. On est bien encadré. On apprend les valeurs républicaines, avec le lever du drapeau, le matin, et la Marseillaise. »

Fanny, 15 ans, originaire de la Creuse - Aurélie Ponsot
« Je prends cette chance à bras ouvert »

« Plus tard, je veux être gendarme ou militaire donc je trouve intéressant que l’on nous propose un service à moitié civique et à moitié militaire. La visite du CSG, c’est impressionnant. C’est une chance incroyable de venir ici, de voir ces installations. Quel privilège de venir dans des parties privées du CSG ! Moi, je prends cette chance à bras ouvert ! Le SNU m’apporte des valeurs au niveau de la discipline, au niveau de la nation, le lever du drapeau, la Marseillaise. Ce sont des valeurs que l’on peut ne pas avoir avant de faire le SNU. C’est toujours intéressant pour notre vie future, professionnelle ou personnelle. »

Romain, 17 ans, originaire de Corrèze - Aurélie Ponsot

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une