France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

A pa mo ki di

Jeudi 12 juillet 2018
L'ARGENT DES AMENDES POUR NOS HÔPITAUX ?. L'annonce est passée presque inaperçue et pourtant elle fait sens, surtout pour nous en Guyane. Le premier ministre, Édouard Philippe assure en début de semaine que « l'argent des amendes viendra alimenter le budget des établissements qui participent à la reconstruction des blessés » .
Une promesse que le chef du gouvernement met en avant, sans doute pour calmer la grogne contre la limitation de la vitesse à 80 km/h. Des fonds récoltés sur la base des procès verbaux, destinés aux hôpitaux ? Pas bête comme idée, pourvu que cet argent arrive bien dans les caisses de nos établissements de santé. Chez nous, dans le contexte actuel, voilà des fonds qui seraient bienvenus et pour le coup, on espère qu'ils arrivent... sans limitation de vitesse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire