France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

A pa mo ki di

Mercredi 05 décembre 2018
UN MORATOIRE ? BIEN ESSAYÉ.... Si Emmanuel Macron n'est pas le « père Noël » , visiblement son premier ministre l'est encore moins. En annonçant hier la suspension de textes pendant six mois, Édouard Philippe n'a fait que renforcer la colère des milliers de manifestants à travers la France et l'Outre-mer. Comment faire comprendre à une population « au bout du rouleau » que les mesures qui dérangent ne sont pas abandonnées mais... renvoyées à plus tard. Une chose est certaine, du côté des gilets jaunes : la tension et la mobilisation ne sont pas« gelées » .

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire