France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
jml973 07-11-2018 16:55

Oui mais les autres municipalités n'avaient pas la dette abyssale de la ville de Kourou. Dette en partie réglée par le contribuable de la ville dont les impôts locaux ont explosé. Embaucher quelqu'un de connu n'est pas un problème si on n'a pas demandé auparavant à ses administrés des efforts démesurés pour régler une dette dont la municipalité est responsable. Vous imaginez ? La taxe foncière à Kourou est de près de 40% (voire France Guyane du octobre). Une aberration ! A Cayenne, c'est entre 20 et 34% au plus. Quand des municipalités se sont succédées, n'ont pas géré convenablement leur commune, ont demandé des efforts à leurs administrés après elles doivent rendre des compte et geler les embauches, surtout celles qui peuvent être couteuses. Cela me semble normal.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express