France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Diaporamas
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Crash de Régina : l'hélicoptère n'avait pas de boîtes noires

P.R. Mercredi 9 Mai 2018 - 20h13

L'hélicoptère qui s'est crashé à Régina le 2 mai dernier n'était pas équipé de boîtes noires, a révélé ce mercredi le procureur de la République. Une enquête a été lancée. L'appareil est toujours embourbé sur les lieux de l'accident comme le montrent les photos fournies par les forces de l'ordre. Images. 

Le procureur de la République Eric Vaillant a tenu une conférence de presse ce mercredi matin au sujet du crash de l’hélicoptère BELL 206, survenu le 2 mai 2018 à Régina, accompagné de gendarmes des transports aériens et d’enquêteurs du BEA.

"Cet hélicoptère n’était pas équipé de boîtes noires (enregistrement des voix et enregistrement des paramètres de vol) comme il y en a sur les avions de ligne", a précisé le procureur.

Dans son édition de mardi, France-Guyane révélait que la famille de deux des victimes du crash a décidé de porter plainte contre X. Les jours de Marcos Manuel Mendonsa Silva, seul survivant, sont toujours en danger.
À LIRE DANS NOTRE ÉDITION DE VENDREDI

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

jess 12.05.2018

cela reste un malheureux accident pour lui ce jeune passionné et ses occupants.

Répondre Signaler au modérateur