En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Soldons, soldez, pestons, pestez...

Lundi 08 janvier 2018
En Guyane, l'après-fête laisse place aux soldes... MMS : Mes Meilleurs Souvenirs, soldes in London ou sur Paris, où l'on joue les « Pretty Woman » le temps de faire chauffer la carte bleue... ça, c'était avant! Gonflée à bloc, en compagnie de ma progéniture, je décide de revivre les instants mémorables des soldes... Cayenne n'est pas Paris, je conçois, mais la phase repérage effectuée, direction la galerie marchande pour la course aux bonnes affaires! De son côté, mon bras droit avait déjà établi son circuit et sa liste à faire rougir Julia Roberts!!
À vos marques, prêts, partez!! Ah oui, je précise que l'enseigne ciblée avait fermé la boutique la veille toute la journée et affichait sur la vitrine des rabais jusqu'à 70%!!! C'est l'Eldorado... je m'imaginais déjà avec deux, trois sacs débordant de tenues repérées quelques semaines auparavant.
Une fois entrée, je balaie la boutique d'un regard à 180° et me retrouve nez à nez avec ma fille. Il aurait fallu immortaliser cet instant : c'est l'effet miroir, aucun mot, l'expression faciale parlait d'elle-même... Yeux écarquillés, bouche bée, bras ballants et jambes « flagada » .
J'avais l'impression de m'être trompée de boutique, je vous assure! Quel changement soudain... ce n'est pas un remake de Retour vers le futur mais plutôt celui de La Petite maison dans la prairie ou Saturday night fever... J'hallucine vraiment! Oui il y a du choix, et quel choix!
Vous me direz que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais il y a des limites tout de même... Des vêtements tout droit issus du « Sentier » des années quatre-vingt : certains coloris sont improbables, les matières, les coupes et les finitions... Je reste très perplexe quant à la provenance de cette collection « spéciale soldes » , mon oeil de lynx notant quelques détails, mais cela ne nous regarde pas... Quoique, au vu des prix affichés, je peste ou plutôt, nous pestons... Nous sortons bredouilles, la mine déconfite, mais décidées à nous rattraper sur les « shoes » !
Beaux spécimens, mais les soldes sont à l'intérieur... je poursuis mon lèche-vitrines, et reste figée devant les étiquettes de prix. J'ai des problèmes de vue et l'âge aidant, ça ne s'arrange pas! Mon bras droit vient à la rescousse... Les prix ont été modifiés au stylo, on passe de 109 Euros sur une paire de chaussure à 169, 90 Euros - sur certaines, il y a même du blanc correcteur. « Impossible, n'est pas Guyanais! » Un peu de clémence, l'étiqueteuse doit être en panne...
Solder c'est déstocker... mais ce n'est pas prendre les gens pour des « vaches à lait » surtout qu'en cette période, les vaches sont plutôt maigres!! Que dit la loi, car même en Guyane, la loi sur les soldes est applicable, enfin, je crois... « Les produits soldés doivent avoir été proposés à la vente... Il est interdit de procéder à un approvisionnement spécialement destiné aux soldes quelques jours avant la date de début de l'opération commerciale, sans que les produits aient été proposés à la vente au préalable. »
Je repars légère, un peu déçue mais satisfaite de ne pas avoir fait chauffer la carte!!
Luz Mwinda

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire