En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Une montagne et plein de questions (2/2)

Mercredi 10 janvier 2018
Suite et fin du courrier du professeur Parépou dont la première partie est parue dans notre édition d'hier.
Et qu'est-ce qui nous garantit que la société minière va tenir ses engagements ?
Il suffira que la société exploitante se déclare en faillite pour qu'elle s'enfuie sans rien faire. Il faut commencer par évaluer le coût de la remise en conformité du site. Est-ce que cela a été fait ?
Et pour prévenir la faillite prévisible de la société exploitante, a-t-on prévu de provisionner cette somme avant le premier coup de pelle ?
S'il n'y a pas cette garantie, pas question d'accorder de permis!
Messieurs les élus, avez-vous pris en compte tous ces problèmes avant de vous décider à ?oeuvrer au profit de ces sociétés ? Et les emplois promis ? Quand on nous dit que les subventions qu'on devra accorder, rapportées à chaque emploi créé, reviendront à des sommes astronomiques... Est-ce que c'est faux ? Qu'a-t-on à répondre à cela ?
Si c'est faux, qu'on nous explique pourquoi ? Si cette société veut s'implanter, pourquoi ne fait-elle pas la route toute seule ?
Pourquoi ne fait-elle pas sa centrale électrique ?
Pour quelle raison faudrait-il subventionner cette société privée ?
Si elle n'a pas ces subventions, est-ce que la mine sera rentable ?
En fait les subventions vont directement grossir leurs bénéfices ?
Il faudra donc que nous payions pour avoir des emplois ? Et pour au bout du compte défigurer la Guyane ?
Il y a bien d'autres questions à poser si on veut aller au fond des choses.
En attendant, messieurs les « responsables » , répondez à ces questions ou taisez-vous à jamais.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire